Israël a découvert un anticorps clé du coronavirus Sars-COv-2 dans son laboratoire de recherche biologique (IIBR), a déclaré Naftali Bennett, le ministre israélien de la Défense, estimant qu’il s’agissait là d’une «avancée importante» vers un possible traitement de la maladie du COVID-19.

Dans un communiqué, Naftali Bennett indique que l’«anticorps monoclonal neutralisant» développé à l’Institut israélien de recherche biologique pouvait «neutraliser» le nouveau coronavirus causant la maladie du COVID-19 chez les personnes infectées.

L’anticorps signalé comme monoclonal signifie qu’il est dérivé d’une seule cellule et a donc potentiellement une valeur plus puissante pour donner un traitement. Ailleurs, des traitements contre les coronavirus ont été développés mais à partir d’anticorps polyclonaux ou dérivés de deux ou plusieurs cellules d’ascendance différente, a rapporté le magazine Science Direct dans son numéro de mai.

L’anticorps israélien n’a pas encore reçu de nom officiel mais la formule est en cours de brevet. Il convient toutefois de noter qu’à ce stade, l’anticorps n’a été isolé qu’en laboratoire et que de nombreux obstacles doivent être encore franchis avant d’obtenir un médicament. Mais dans quelques mois, un fabricant mondial pourrait etre sollicité dans l’optique d’une production à grande échelle.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. C’est désespérant pour les « savants » de l’univers , Ces juifs en Israël arrivent toujours en tête. et plus sont juifs plus ils sont inspires par la volonté du Saint béni soit il.
    les palestiniens tirent des roquettes, les Iraniens pensent a la bombe qui va leur exploser sur la figure les français pensent a s’auto congratuler des leurs incapacitantes improductivités et s’auto pardonnent de leurs fumisteries en se faisant voter une amnistie préventive. Pendant Israël MONTE EN FLÈCHE SUR LE MONDE POUR RECEVOIR MACHIAH DANS LA PURETÉ ET LA SAINTETÉ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here