Alors que l’on ne parle que de la pandémie de Covid19 et de Yom Hashoa dans la presse israélienne d’aujourd’hui, un événement que l’on attend depuis presque un an et demi vient de se produire dans une presque indifférence des médias. Les partis du Likoud et de Kahol Lavan ont signé hier soir un accord pour former un « gouvernement d’urgence national » qui met fin à des mois de paralysie politique et évite une quatrième élection consécutive depuis avril 2019.

Après 16 mois de gouvernement de transition et trois élections législatives, Benjamin Netanyahou et Benny Gantz se sont réunis hier soir avant le début de Yom Hashoah pour signer un accord de coalition. Selon le préambule de l’accord, le gouvernement doit lutter pendant six mois contre le Coronavirus et ses implications économiques.

Aux termes de l’accord, les deux chefs de parti alterneront au poste de Premier Ministre pour un mandat de trois ans du gouvernement. Netanyahou et Gantz prêteront serment comme Premier Ministre ensemble dès la formation du gouvernement d’union. Netanyahou restera en fonction pour les premiers dix huit mois et Gantz assumera le poste de ministre de la Défense pendant cette période puis il remplacera Netanyahou. Dans les prochaines semaines, Gantz quittera son domicile pour vivre dans une résidence de vice Premier ministre à l’instar de la résidence du Premier ministre de Netanyahou. Benny Gantz deviendra donc Premier ministre 18 mois après l’entrée en fonction du gouvernement, sans avoir besoin d’une démission de Netanyahou

L’accord de gouvernement d’union signé lundi par Benjamin Netanyahou et Benny Gantz devrait inclure, outre le likoud et Kahol lavan, les partis Shaas, Yahadout HaTorah et le Parti travailliste, avec la possibilité que Yamina les rejoigne plus tard.

Le gouvernement devrait comprendre 35 ministres et 16 ministres délégués, ce qui en fait le plus nombreux de toute l’histoire du pays. Kahol lavan et ses partenaires recevront 16 ministères, dont celui de La Défense et des Affaires étrangères (que Gabi Ashkenazi, exercera au cours des 18 premiers mois) mais aussi ceux de la Justice, des médias, de la Culture et de l’Economie.

Les portefeuilles des Finances, de la Santé, de la Sécurité publique, du Logement et de la Construction, des Transports et de l’Education iront au Likoud et à ses partenaires. Orly-Levi Abekasis devrait recevoir un portefeuille du Likoud.

Dès sa mise en place, le gouvernement sera un « gouvernement d’urgence national » pendant une période de six mois durant laquelle les nominations aux postes de haut niveau du gouvernement seront gelées. Cela signifie par exemple que le procureur général par intérim Dan Eldad, nommé par le ministre de la Justice Amir Ohana (allié de Netanyahou) restera en poste.

Last but not Least », Netanyahou gardera un droit de veto sur la nomination des juges à la Cour suprême et aussi un droit de veto sur la nomination du conseiller juridique du gouvernement et du procureur de l’Etat. Le procès de Netanyahou pour « corruption fraude et abus de confiance » commencera le 24 mai. Si à l’issue de celui-ci, le premier ministre était invalidé par la Cour suprême, la Knesset serait dissoute et de nouvelles élections auraient lieu.

Par ailleurs, la loi sur « Israël, État-nation du peuple juif » ne sera pas remaniée et le prochain ambassadeur d’Israël à Washington sera issu du Likoud.

Pour terminer, l’accord permettra à Israël de légiférer pour annexer une partie de la Judée Samarie à partir du début juillet. Le plan de paix américain sera présenté au cabinet, au gouvernement et aux parlementaires à partir du 1er juillet prochain.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here