La colère est le sentiment qui règne ces derniers jours au sein du parti de la Liste Unifiée à l’encontre du dirigeant de Kahol Lavan.

Une semaine après les élections, Beny Gantz n’aurait toujours pas contacté Ayman Oded, leader de la liste unifiée, pour entamer des discussions sur les conditions d’une éventuelle collaboration pour constituer un bloc majoritaire.

Hier soir, le leader de la liste unifiée a posé un ultimatum à Gantz . “S’ils continuent, Kahol Lavan ne recevra pas nos recommandations pour former une coalition. Gantz doit décider si nous sommes légitimes à ses yeux, ou quelqu’un d’autre formera un gouvernement avec lui. Nous rentrerons par la grande porte ou pas du tout!”

Avec 15 mandats, la liste unifiée se positionne comme le troisième parti fort du pays, aussi cette indifférence de Kahol Lavan ne passe pas.

Rappelons que selon le système électoral israélien, les résultats définitifs seront officiellement transmis au président Rivlin ce 10 mars.

Le président aura alors 7 jours pour désigner celui qui sera en charge de former le prochain gouvernement.

Son choix sera évidement influencé par la capacité de la personne désignée à réunir une majorité.

Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here