Alors que les résultats s’affinent avant la publication des résultats définitifs, il apparait de plus en plus certain que le bloc de droite ne pourra atteindre le nombre fatidique des 61 sièges sur les 120 de la Knesset et ne pourra donc former, sans tractations, de gouvernement majoritaire.

Avec 58 mandats obtenus par le bloc de droite après 99% des bulletins dépouillés la question de la formation d’un gouvernement majoritaire revient sur le devant de la scène.

Netanyahou n’aura visiblement pas d’autres options si le Président Rivlin lui confie la mission de former le prochain gouvernement de chercher à nouer des alliances pour obtenir les 3 sièges manquants pour atteindre la majorité.

Il devra donc, soit se tourner vers Avigor Liberman, qui a encore hier annoncé qu’il ne siégerait pas dans un gouvernement au coté des haredim, soit chercher des transfuges de Kahol Lavan, Gantz ayant clairement indiqué qu’il ne siégerait pas dans un gouvernement dirigé par Netanyahou,

Compte tenu de la teneur de ces élections, des coups bas des uns et des autres, il semble qu’aucun membre de Kahol Lavan soit près à rejoindre le camps de Netanayou contrairement aux rumeurs qui ont courues.

Beny Gantz a rappelé que la majorité avec 62 sièges n’étaient pas dans le bloc de droite. Le leader de Kahol Lavan tente d’obtenir un consensus de ce « bloc d’opposition » pour faire passer dans les jours qui viennent une loi interdisant à tout membre de la Knesset sous le coup d’un procès en pénal de pouvoir exercer la fonction de Premier Ministre. Si cette loi passe entre le 10 et le 17 mars, il ne sera plus possible pour le Président Rivlin de confier la charge de la formation du nouveau gouvernement à Benjamin Netanyahou et l’option d’un gouvernement d’union nationale pourrait s’ouvrir à nouveau. Affaire à suivre….

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Une loi anti-Netanyahu proposée par Gantz qui ne sait pas ce que le mot démocratie veut dire. Bloquer tout un pays parce qu’il ne veut pas que Netanyahu soit Premier-Ministre alors qu’aucune loi ne s’y oppose , que le plan Trump est sur la table et que Netanyahu est un des rares Hommes d’Etat dans le monde . L’Histoire condamnera tous ces politiciens et journalistes incapables qui nuisent à Israël et au Peuple juif.
    J’ai peine à croire qu’un gouvernement d’Union nationale ne pourrait pas arriver à un compromis sur de nombreux points en matière de judaïsme libéral, laïc, transport durant le Shabat, …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here