Deux semaines avant les élections et juste après l’annonce de l’ouverture de son procès le 17 mars prochain, Benjamin Netanyahou a invité, lors d’une interview sur la chaîne 20, Benny Gantz à un débat télévisé.


« Je suis prêt à venir ici ou ailleurs. Nous parlerons au public, sans prompteur, nous exposerons juste la réalité des choses. Nous exposerons ce que nous avons fait et ce que nous voulons faire pour l’État d’Israël. Je vous invite à un débat télévisé »  a déclaré Benjamin Netanyahou à l’attention de Benny Gantz lors d’un interview télévisé.

« Il s’agit d’une nouvelle mauvaise tentative pour détourner l’attention de l’ouverture de son procès. Cela fait dix ans que Bibi refuse toute confrontation, et soudainement, le soir de l’annonce du procès, il en réclame une…Il y aura bien une confrontation mais avec le procureur, au procès. »   a lancé un responsable du parti blanc-bleu.

Samedi dernier, Gantz avait évoqué la possibilité d’une confrontation avec Netanyahu, confiant à Ynet : « Je suis prêt pour une confrontation, mais la seule confrontation qui se produira est la sienne, avec ses témoins à charge devant les tribunaux. »

A deux semaines des élections la situation est tendue, aucun des deux blocs ne réussirait à ce jour à obtenir les 61 voix nécessaires pour former une majorité sans l’intervention du parti d’Avigdor Lieberman selon tous les derniers sondages.

Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Le Mantra de Gantz et consorts, c’est « Tout sauf Bibi » à la mode des Dems US anti-Trump. De programme, nenni, on verra après, démolition oblige. Les électeurs sont las; espérons un sursaut et une salutaire prise de conscience de ceux qui continuent à alimenter « Israel, notre maison au bulldozer », du fossoyeur moldave.
    Gantz fait une pirouette pour éviter le débat car il se sait perdant dans un face à face équitable. Frustrant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here