Hier, le Coordonnateur des opérations gouvernementales dans les territoires occupés a annoncé qu’ à la lumière du calme relatif de ces derniers jours et de l’arrêt des ballons explosifs, une décision a été prise à l’issue d’une consultation du Cabinet de sécurité pour rétablir le passage en Israël de travailleurs Palestiniens.

Selon le communiqué de presse, si le calme est maintenu, la zone de pêche dans la bande de Gaza sera étendue à 15 milles marins aujourd’hui, et Israël accordera 2000 permis d’entrée supplémentaires aux habitants de Gaza, qui dépasseront désormais les 7000 permis. « La poursuite de la politique ne sera déterminée que par les actes sur le terrain. Le Hamas est responsable de ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de la bande de Gaza. »

Cette décision a été reçue avec enthousiasme par les habitants de Gaza: Un des commerçants détenteur d’un permis a déclaré au journal Ynet: « Nous voulons tous venir travailler, nous voulons le calme et vivre une vie bien, à Gaza il n’y a pas de travail, c’est un vrai problème ».

Un autre habitant déclare que grâce à son permis de travail en Israël « Je vis bien, Dieu bénisse, je veux que tout le monde vive comme moi »

La question que l’on peut se poser est: Que penserait l’ONU de l’intérêt de sa liste noire des entreprises israéliennes publiées la semaine dernière si ces témoignages réussissaient à lui parvenir…

Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here