Depuis la fermeture de l’aéroport de Sde Dov, plus de 500 milles mètres carrés de bâtiments et d’infrastructures ont été remplacés par une immense bande de sable couvrant environ 750 dunams.

Le premier juillet dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahou annonçait la fermeture définitive de l’aéroport Sde Dov de Tel Aviv. L’unité de l’armée de l’air, qui l’exploitait a été transférée à la base de Hatzor. Arkia Airlines Ltd. et Israir Airlines ont depuis déplacé leurs vols vers Eilat à l’aéroport de Ben Gourion.

Entre autres choses, un demi-million de mètres carrés de bâtiments militaires, de hangars à avions, de clôtures, de surfaces en asphalte, de surfaces en béton et bien sûr de 1 741 mètres de piste ont été déblayés. En outre, quelque 2 500 mètres de clôtures périphériques ont été dégagés.

Photo by Moshe Shai/Flash90

Ce terrain va devenir un espace public avec une futur zone résidentielle. Les terrains de Sde Dov vont laisser la place à un nouveau quartier de Tel Aviv comprenant quelques 16 000 nouveaux logements. Ce quartier devrait être un modèle en matière d’innovation environnementale et d’urbanisme.

Il a fallu attendre près de dix ans pour que la décision de justice qui avait validé la fermeture de cet aéroport soit exécutée. Ce fut une véritable saga, l’aéroport de Sde Dov était notamment devenu une bataille entre l’immobilier et les intérêts de l’aviation israélienne.

Tel-avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here