Mercredi risque d’être la première journée d’une nouvelle série de manifestations de  la « révolte palestinienne contre l’accord du siècle » selon des proches de l’Autorité Palestinienne

Cette journée de manifestation, ou « jour de rage » dixit l’autorité palestinienne,  sera d’une grande ampleur. Mercredi, ceux ne seront pas des centaines, mais des milliers de palestiniens qui manifesteront.

« Cette accord ne verra pas plus le jour que les précédents » déclare Mahmoud Abbas. Il ne cessera de faire des allers retours tout comme les accords proposés par les présidents Bush ou Clinton. Nous le savons, les pays voisins le savent aussi.  Notre crainte réelle est qu’Israël profite de cette situation, d’un contexte américain qui lui favorable, pour annexer des territoires » ont déclaré des représentants de l’autorité palestinienne. » Cela entraînerait évidemment un revirement total de nos relations avec Israël et la remise en cause de tous nos accords.

Mahmoud Abbas a déclaré, lors d’une conversation à huis clos avec les dirigeants du Fatah, que la présidence palestinienne avait annoncé à l’Égypte qu’elle autoriserait les Palestiniens à exprimer leur rejet de « l’accord du siècle ». « Nous avons des jours difficiles devant nous et nous devons supporter les conséquences du refus du plan», a-t-il déclaré lors de cette conversation.

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here