Le TGV Jérusalem Tel Aviv est sur les rails depuis deux semaines…

Les premiers trains à grande vitesse qui relient Tel Aviv à Jérusalem sont partis le 21 décembre dernier. Trente deux minutes dans un sens et trente quatre dans l’autre pour faire le parcours, c’est une petite révolution en Israël. Vingt deux shekels le trajet et quarante aller-retour c’est également abordable. Mais est-ce que le service fonctionne bien? Nous l’avons testé…

La gare Yitzhak Navon à Jérusalem du nouveau train à grande vitesse entre Jérusalem et Tel Aviv Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Ce train réduit considérablement et indéniablement la durée du trajet qui  depuis des années était de plus d’une heure et demie tant le parcours entre les deux plus grandes villes du pays était long et sinueux. Les premiers rails avaient été posés en 1892 et la ligne qui traverse les collines n’avait pas beaucoup évoluée depuis. Ces dernières années, peu de gens faisaient ce voyage en train qui prenait une heure et demie. On avait plutôt intérêt à prendre  le bus 480 à la Tahana (ndlr station) d’Arlozorff à Tel Aviv ou à la Tahana Merkazit (gare centrale) à Jérusalem. Le temps de trajet du bus 480 n’est que de 50 minutes environ et il y a des départs toutes les dix minutes.

Mais à présent il est encore plus facile d’habiter dans une ville et de travailler dans l’autre (ou inversement) puisque le temps de trajet est d’environ une demie-heure soit le même que celui qui relie une capitale à sa banlieue.

Nous l’avons testé, c’est un vrai régal, même si ces quinze derniers jours, il y avait encore quelques manqués. Sensés circuler dans les deux sens environs toutes les demie heures, certains trains ont été annulés et d’autre se sont immobilisés une dizaine de minutes sur la voie au niveau de l’aéroport Ben Gurion. Mais dans l’ensemble le service qui se rode est tout de même assuré convenablement.

« C’est génial, le train traverse de nombreux tunnels qui passent au travers des montagnes, on ne voit pas le temps passer » raconte Patrick, un franco-israélien de 45 ans, qui habite Tel Aviv et travaille à Jérusalem avant d’ajouter « le problème de temps se situe essentiellement après le train, dans les embouteillages de Jérusalem  pour rejoindre le bureau ou celui de Tel Aviv quand je rentre chez moi« .

Si vous faites le trajet quotidiennement il vous en coûtera 540 shekels d’abandonnement mensuel, lignes de bus Tel Aviv et Jérusalem compris, ce qui reste largement abordable pour une entreprise qui souhaite vous embaucher.

En outre, les trains circulent dans les deux sens et relient environ toutes les 30 minutes les deux villes du dimanche au jeudi en s’arrêtant une minute à l’aéroport Ben Gourion. Ils partent le matin à 6 h 20 jusqu’à 21 h 30 en semaine et deux trains circulent dans chaque direction le samedi soir après Shabbat.

Rappelons que ce projet pharaonique a duré presque 20 ans et qu’il a nécessité la construction de neuf ponts et cinq tunnels et a coûté 7 milliards de shekels, soit plus du double de l’estimation prévue. Le projet a été lancé en 2001 par le Premier ministre Ariel Sharon et la ligne a vu le jour 18 ans après le lancement du projet et 11 ans après la date d’inauguration officielle. Ce retard vient à la fois de la géographie locale mais aussi de plusieurs batailles avec des militants écologistes, qui ont fait arrêter le chantier pendant trois ans. Le projet a aussi rencontré des problèmes de budget, des abandons de soutiens internationaux à cause du trajet qui traverse les territoires et in fine des problèmes d’électrification…

Mais tout ça, c’est du passé alors profitez en!!

Tel-Avivre –

Print Friendly

5 Responses to Le TGV Jérusalem Tel Aviv est sur les rails depuis deux semaines…

  1. Bienvenue en 2020 . Qui vivra, vera

  2. Mazal Tov, pour Israel, une autre victoire, pour ameliorer les conditions de vie pour la population.
    Bonne continuation dans tous vos projets d’avenir.
    Affectueusement a NOTRE pays, Israel!
    Toujours,si fiere de mon peuple que je soutiens chaque jour.

  3. KOL AKAVOD pour la détermination et la pugnacité de ce petit pays grand comme pour le monde pour mener ses projets au bout

  4. Mazel tovvvv ca yee ç partie pour le futur et le présent Ç vraiment épatant pour l avenir encore Mazel tovvvv

  5. On se demande jusqu’où ira la jalousie des incapables devant ce nouveau succès d’Israel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *