Dix jours avant les primaires du Likoud, Gideon Sa’ar appelle le Premier Ministre à lui faire face dans le débat politique. Le député du Likoud, Gideon Sa’ar qui a officiellement lancé sa campagne lundi lors d’un meeting à Or Yehuda près de Tel Aviv avec le slogan « Seul Sa’ar le peut », a également publié le même jour une vidéo dans laquelle il appelle Netanyahou à l’affronter. « Je vous attends, Monsieur le Premier ministre, à tout moment et en tout lieu que vous choisirez », a-t-il déclaré…

Gideon Saar à Or Yehuda, le 16 décembre 2019. Photo de Gili Yaari Flash90

Environ un millier de militants du parti ont assisté au lancement de la campagne de l’ancien ministre de l’Éducation qui vise  à renverser Netanyahou et qui s’est tenue hier 16 décembre à Or Yehuda dans la banlieue de Tel Aviv. « Un vote en ma faveur garantira la domination du Likoud et la formation d’un nouveau gouvernement que nous dirigerons »  a déclaré Sa’ar à ses partisans avant d’ajouter « Un vote en faveur Netanyahou c’est voter pour le prochain chef de l’opposition« .

C’est Gideon Saar qui le premier avait appelé il y a un mois, sans beaucoup d’écho, à la tenue de primaires afin de désigner le futur chef du Likoud, parti dirigé par Benjamin Netanyahu depuis 1993. Depuis l’inculpation de  Netanyahou pour corruption, abus de confiance et malversation dans trois affaires différentes, le Likoud a finalement accepté la tenue de primaires prévue  le 26 décembre prochain.

« Benjamin Netanyahou a échoué à deux reprises, mais ce n’est pas à cause des idées du Likoud » a lancé lundi soir  Sa’ar, en appelant à la « renaissance » de la grande formation de la droite israélienne. « Les gens veulent du changement au sein du parti » a ajouté Gideon Sa’ar, sous les applaudissements de ses partisans scandant en hébreu « Raq Saar Yahol »  qu’on traduit en français par « Seul Saar le peut » mais qui, traduit en anglais , est beaucoup moins glorieux puisque ça donne « Only Sa’ar Can » qui phonétiquement forme le jeu de mot: « Seulement Acteur ».

Sa’ar a aussi déclaré   » Netanyahou a été  au pouvoir quatre fois, mais il n’y aura pas de cinquième fois ». Ancien assistant et ministre principal du Cabinet sous Netanyahou, Sa’ar âgé de seulement 53 ans a longtemps été considéré comme futur héritier potentiel et étoile montante du Likoud. Mais tandis que d’autres attendent patiemment que Netanyahou se retire de lui-même, Sa’ar est le seul à avoir osé le prendre de front. Et bien qu’il soit toujours un outsider, il semble tout de même gagner du terrain avant le vote du 26 décembre parmi les fidèles du parti. Sa candidature à la direction du parti marque le premier défi sérieux à Netanyahou depuis plus d’une décennie  au pouvoir. Lors de son discours à Or Yehuda, Sa’ar a habilement évité d’évoquer l’inculpation pour corruption de Benjamin Netanyahou. »Au sein du Likoud, c’est contre productif de parler de ça, parce qu’une grande partie des électeurs du Likoud pensent que ce sont des dossiers qui ont été montés de toute pièce »  explique Emmanuel Navon, professeur de sciences politiques à l’université de Tel-Aviv qui précise aussi que Sa’ar ira plus loin que Netanyahou dans les réformes judiciaires, et  étendra la souveraineté d’Israël dans les territoires palestiniens occupés.

Par ailleurs, des sondages récents montrent qu’avec Sa’ar à la tête du Likoud, le parti ferait non seulement un bloc plus fort avec ses alliés naturels ultra-orthodoxes et nationalistes mais serait également plus à même de créer un gouvernement d’unité nationale avec le parti centriste Bleu et Blanc qui a exclu de coaliser avec Netanyahou en raison de son inculpation.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Non, pas « et étendra la souveraineté d’Israël dans les territoires palestiniens occupés »…

    « et étendra la souveraineté d’Israël dans les territoires occupés par les palestiniens » !!

    Hervé, de Tel Avivre multiplie les lacunes ces derniers temps. Ce coup-ci, il nous parle de « territoires palestiniens occupés ». Un classique de la rhétorique mensongère anti-israélienne. Hervé ! Affiche ton bazdge J-Street ! On t’a grillé ! :p

  2. Bibi sera élu B.H.Si nous ne l’avions pas , le pays serait dans une situation catastrophique .
    Monsieur Saar ne devrait pas tenir les propos qu’il tient .Quel besoin de critiquer les siens quand la presse étrangère se frotte les mains de voir ces effrontements et joutes oratoires entre juifs !

  3. Plus de la moitié de la population et près de 60% des Israéliens juifs souhaitent que Bibi soit le prochain Premier ministre.
    Soyons démocrates.

Répondre à Amos Zot Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here