Le président brésilien Jair Bolsonaro avait promis avant son élection de déménager l’ambassade brésilienne de Tel Aviv à Jérusalem mais y avait renoncé  en début de mandat, de peur, semble-t-il, que ses relations avec les pays arabes n’en pâtissent. Mais, son fils, le député Eduardo Bolsonaro, en déplacement en Israël pour l’ouverture de la mission commerciale brésilienne dans la capitale a déclaré dimanche que son père tiendrait son engagement en 2020…

Eduardo Bolsonaro, député fédéral brésilien et fils du président brésilien Jair Bolsonaro, prend la parole lors d’un événement d’ouverture de l’Agence brésilienne de promotion du commerce et des investissements à Jérusalem, le 15 décembre 2019. Photo de Hadas Parush / Flash90

Après avoir plusieurs fois promis le déménagement de l’ambassade israélienne de Tel Aviv vers Jérusalem, Jair Bolsonaro avait fait marche arrière après son élection sous la pression de ses hauts fonctionnaires. Les relations entre Israël et le Brésil sont au beau fixe mais le Brésil entretien aussi des relations économiques fortes avec les pays arabes, pour exemple, seul 0,17% des exportations brésiliennes vont à Israël, contre 4,8% vers les pays de la Ligue arabe. Sur le plan économique, Israël a signé un accord de libre-échange avec le Brésil d’un milliard de dollars et sur le plan politique, 50 millions de chrétiens évangéliques au Brésil soutiennent le gouvernement israélien. En revanche le Brésil entretient des relations privilégiées avec les États arabes et avec l’Iran  sans oublier qu’il a été l’un des premiers pays d’Amérique latine à reconnaître un État palestinien.

Et pourtant, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a bien affirmé dimanche que le fils du président brésilien avait donné l’assurance que son père suivrait  Donald Trump et déplacerait son ambassade à Jérusalem l’année prochaine. «Comme le dit mon père, l’engagement est toujours d’actualité», aurait déclaré Eduardo Bolsonaro, président de la Chambre brésilienne des affaires internationales. «Il va déplacer l’ambassade [brésilienne] à Jérusalem. Ce n’est pas quelque chose d’extraordinaire. Nous  le ferons, non seulement pour le Brésil, mais pour donner l’exemple à toute l’Amérique latine. » a expliqué ce partisan enthousiaste d’Israël.

En outre, lors de cet inauguration, Benjamin Netanyahou a remercié le Brésil d’avoir ouvert son bureau commercial à Jérusalem.  Il en a profité pour rappeler les nombreux progrès  accomplis entre les deux pays : vols directs pour encourager les échanges touristiques, commerciaux et technologiques. «Le bureau commercial  nous aidera à réaliser nos projets de coopération s»  a déclaré Netanyahou avant d’ajouter: « Israël est un des pays les plus dynamique et innovant du monde … si nous fusionnons notre potentiel  avec celui du Brésil, nous pourrons atteindre de grandes réalisations ».

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Si nous prônons le pouvoir en Iran. A part le reconnaissance d’état d’Israël notre ambsssde D’IRAN saura sussi a Jérusalem,
    Destruction d’état islamique terroriste qui vien tue plus de 1000 jeun manifestant dans différant ville avec l’aide des
    TERORIST Hamas et HEZBOLAH et Al SHAB irakien et plus de 3000 Blesse
    Et 7000 arrestation que chaque jour la population de divers ville retrouvée les cadavres de divers prisonniers torturée
    Par ces TERORIST importez d’étranger
    Le soulèvement populaire continue si les européens et USA donnent un coup de main

  2. Qu’ils aillent se faire foutre ces demeurés! La preuve: ils sont tous envoyés en psychiatrie….. et deviendront des légumes… ce qu’ils ont toujours été mais que les occidentaux, de peur, ont donné une forme humaine!

Répondre à AAZAMZANGANEH Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here