La Jordanie a obligé les touristes Juifs à retirer leur kippa et tous leurs signes religieux

Ce matin, des responsables, au contrôle des frontières en Jordanie, ont forcé des touristes juifs en provenance d’Israël à retirer kippa et autre signe religieux. Une décision des autorités douanières dans un climat déjà très tendu depuis quelques mois a failli provoquer un incident diplomatique entre la Jordanie et Israël…

.

Mardi, vers 07 h 30 du matin, des responsables municipaux israéliens se rendaient en Jordanie depuis la région d’Eilat, dans le sud d’Israël, par le point de passage de Rabin. Alors que le voyage avait été coordonné à l’avance, le groupe s’est vu interdit d’entrer en Jordanie à moins d’enlever tous les signes identifiant les visiteurs comme étant juifs. Si certains membres de la délégation ont obtempéré, d’autres ont refusé. « Les soldats jordaniens ont dit à chacun d’entre nous qui portaient des vêtements religieux de ne pas franchir la frontière », a déclaré a Channel 12, le maire adjoint de Rehovot, Yaniv Markovitch. « Ils nous ont même demandé s lever nos chemises pour vérifier  que nous ne portions pas de tsitsit. » a-t-il ajouté. « Au début, je pensais qu’ils plaisantaient », a poursuivi Markovitch. « Puis j’ai vu un jeune homme jeter ses tsitsit à la poubelle parce qu’ils lui avaient demandé de le faire. »

La réponse du ministre israélien de l’Intérieur, Aryeh Deri, (chef du parti orthodoxe religieux séfarade) ne s’est pas fait attendre. En accord avec le président du Conseil de la sécurité nationale, Meir Ben Shabbat, et du ministre des Affaires étrangères, il a décidé d’interdir d’entrer en Israël les travailleurs jordaniens employés à Eilat. C’est ainsi que les gardes-frontières ont autorisé la délégation israélienne à entrer en Jordanie sans aucune restriction sur leur tenue.

Des responsables jordaniens ont rassuré le gouvernement israelien en promettant de réviser  leurs directives sur le contrôle des frontières tout en précisant que la Jordanie, visaient ainsi à protéger les visiteurs juifs.

Tel-Avivre

Print Friendly

10 Responses to La Jordanie a obligé les touristes Juifs à retirer leur kippa et tous leurs signes religieux

  1. Vous ne changerez pas un chien enragé en gentleman, ces voisins ne devraient pas avoir accès à notre territoire le plus sûr est de les laisser se dessécher au soleil dans leur misère crasse.

    • Eh bien voilà un raciste qui se comporte précisément en chien enragé ! Magnifique exemple de projection dirait n’importe quel psychiatre… Quant aux patrons qui les emploient (exploitent) à Eilat, ils ne sont sans doute pas tout à fait du même avis.

      • Je ne m’étonne qu’un CON avéré soit porteur d’un nom aussi significatif de sa soumission.
        Très bon couscous Hamed.

      • Pôvre colonisateur votre problème n’est plus dépendant de la psychiatrie mais de l’enfermement en camisole à votre stade, si ces bons étaient exploités comme vous le dites avouez qu’ils sont aussi stupides que leurs frères qui ont bâti la France! Mais s’ils reviennent c’est que le salaire est bon et vous le soumis colonisé maintenant faudra vous y faire à votre nouveau statut

  2. Les juifs n’ont rien à faire en Jordanie
    Tant pis pour eux

  3. Que vont faire des Juifs Israéliens en pays ennemis ! ! ! Quand les Juifs cesseront de lécher les pieds à nos ennemis, les Jordaniens ont eu parfaitement raison de les humilier ils n’ont eu que ce qu’ils mérite point ! ! ! Et qu’ils aient la décence de ne pas se plaindre.

  4. Les signes religieux autres que JUIFS devraient aussi être interdits en Israël
    Après tout , chacun chez soi , entre soi , pour vivre heureux.
    La Jordanie est un pays musulman , donc normal que ce qui est la règle en pays musulman s’applique aussi en Jordanie .
    Que les juifs restent en Israël , le pays est magnifique et c’est le seul état juif au monde .

  5. Il ne faut pas se leurrer, la haine des Jordaniens et des Égyptiens est une braise qui n’est pas prête de s’éteindre.

  6. Fausse « paix »avec la Jordanie!

  7. Fausse paix avec la jordanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *