À quinze jours d’une nouvelle dissolution de la Knesset, le Likoud s’inquiète…

Deux semaines à peine avant la dissolution de la 22 ème Knesset, l’inquiétude au sein des organisations politiques israéliennes devient de plus en plus palpable. Hier, le président de l’Assemblée législative, Yuli Edelstein, membre du Likoud, a tenté une intervention qu’il a qualifié de « tentative ultime » en appelant les deux principaux partis à débattre d’urgence de la nécessité de mettre fin à l’impasse politique pour empêcher « une catastrophe financière et sociale ». Aujourd’hui, Nathan Engelsman, président d’une section du Likoud, a envoyé une lettre aux membres du parti, pour tenter de former un gouvernement, mais sans le Premier ministre Binjamin Netanyahou…….

Photo by Hadas Parush/Flash90

Deux élections en six mois n’ont pas permis de former un gouvernement. Les partis politiques ont maintenant jusqu’au 11 décembre pour que leurs députés élus  se mettent d’accord sur un des leurs pour former un gouvernement, sinon le Parlement sera dissous et des élections seront organisées pour la troisième fois. Yuli Edelstein, president de la Knesset et membre du Likoud a  déclaré que le pays avait atteint « un moment de vérité. Il n’y en aura pas d’autre. C’est le moment de dire : trop c’est trop. ». Hier il a imploré les dirigeants des deux grandes formations politiques israéliennes  à « choisir entre un leadership lâche et la volonté de l’ensemble de la population».

Aujourdhui, Nathan Engelsman, président du siège national du Likoud, a envoyé une lettre aux membres du parti, soutenant l’idée de  former un gouvernement sans Netanyahou. La lettre d’Engelsman aux membres du Likoud commence ainsi : « Nous vous aimons Benjamin Netanyahou mais nous ne souhaitons pas de troisièmes élections. Les membres du Likoud doivent choisir un nouveau dirigeant afin que d’ici 14 jours nous ayons obtenu nos 61 sièges ». Et selon Nathan Engelsman, rapporte Aroutz7, le Premier ministre est incapable de créer un nouveau gouvernement, même si une troisième  élection avait lieu. « Netanyahou ne peut, malheureusement pas former de gouvernement, il a essayé deux fois et a échoué deux fois. Le bloc de droite fort de 55 mandats perd du terrain tous les jours. Si nous organisons une troisième  élection  nous perdrons encore  des électeurs. Par conséquent, il n’y a pas d’autre choix que de permettre à un autre candidat du bloc de droite d’essayer d’obtenir les 61 sièges afin qu’il puisse dire au président « je peux former un gouvernement ».
Nathan Engelsman qui s’est confié à Aroutz 7  a refusé de donner ses préférences en la matière mais a  cependant ajouté: « L’idée prend racine, il y a deux jours, les gens étaient sous le choc, mais l’idée est en train de rallier des supporter. Les gens réagissent de manière positive et commencent à y penser. J’espère qu’avant les 14 jours qui restent, nous pourrons former un gouvernement. « 

Tel-Avivre – source Aroutz 7

Print Friendly

11 Responses to À quinze jours d’une nouvelle dissolution de la Knesset, le Likoud s’inquiète…

  1. En France FILLON a fait la même chose. Il s’est maintenu malgré les conseils de ses amis.
    Il a perdu , son parti a perdu et ne semble pas près de revenir au pouvoir.
    Si le Likoud veut suivre le même chemin, qu’ils continuent comme ça et la gauche sera au pouvoir pour 20 ans.

  2. inadmissible de vouloir mettre de coté Netanyahou alors qu’il ai un des meilleurs politicien au monde.

    Le grand bordel a était fait par doberman (liberman) il a donner le pouvoir aux arabes d’être les plus fort il c plus ou il habite il se prend pour le meilleur
    il a jamais fait quelque chose de bien, un gros nul .

    la seul chose qu’il a fait de bien c de divisé de plus en plus les israéliens
    très grave pour Israel

    Doberman va vendre des falafels .

  3. Le likud n’a pas à s’inquiéter liberman va venir au secours de netanyahu et le gourou du likud continuera de régner en maître plusieurs années encore et le peuple d’Israël encore plus chère l’amour hystérique que certain Israéliens lui portent.

  4. Le likud n’a pas à s’inquiéter liberman va venir au secours de netanyahu et le gourou du likud continuera de régner en maître plusieurs années encore et le peuple d’Israël paiera encore plus chère l’amour hystérique que certain Israéliens lui portent.

  5. On ferait mieux d’en profiter pour changer de mode electoral qui n’est plus adapte. Elire un president, a la majorite absolue en 2 tours, qui constituerait son gouvernement .

  6. Lieberman et les partis religieux doivent trouver d’urgence un compromis pour le service militaire, les transports à Shabat et le mariage civil juif afin de permettre à Netanyahu de former le prochain gouvernement.
    Monsieur Engelsman, je vous aime bien mais pour le bien du Likud, veuillez démissionner.

  7. Monsieur Engelsman,
    Petite leçon de mathématique et accessoirement de politique.

    Même si le bloc de 55 députés sous la direction de Netanyahu devait perdre 5 sièges (ce qui n’est pas certain, il pourra peut-être en gagner), le bloc de Gantz pourrait passer de 44 à 49 sièges et ne pourrait toujours pas atteindre une majorité même avec l’appui éventuel des 8 députés de Lieberman.
    Si un gouvernement n’est pas formé dans les prochains jours, il faut voter un amendement à la Knesset pour que le Premier Ministre soit élu par le peuple et obtienne automatiquement 12 députés pour consolider sa coalition.C’est cela la démocratie.
    Comment expliquer que dans un pays démocratique ce soit une coalition de 44 députés qui impose ses vues à celles de 55 en refusant que le chef de cette coalition puisse siéger comme Premier Ministre comme l’y autorise la loi.

  8. il y a eu trop de corruptions avec le président Natanyao pour pouvoir lui ou permettre de continuer à présider
    le pays donc il devra être en prison dans un plus bref délai, malgré toutes ses objections de repousser ses jugements de part et d’autre (prenez le l’exemple de l’ex président Mr. Ulmert ainsi que sa secrétaire.Pour l’or du monde un prisonnier ne pourra jamais devenir un gouverneur d’un pays démocratique .Cela est la réponse de Bibi Natanyao qui veut repousser sont jugement!!!!!

  9. @Halfon
    Visiblement vous confondez « inculpation » et « jugement » et ne tenez pas compte de la loi israélienne qui a prévu explicitement qu’un Premier Ministre même inculpé ne doit pas démissionner ; justement pour éviter un Coup d’Etat judiciaire comme celui qui est en cours actuellement.
    Vos propos sont de la diffamation et devraient être poursuivis devant les tribunaux; c’est vous qui devriez être condamnée ; vous contredisez même Mandelblit qui a dit que Netanyahu restait, comme tout citoyen, présumé innocent jusqu’à une éventuelle condamnation définitive.

  10. N’importe quel dirigeant peut être accusé de corruption , il y a toujours un moyen de trouver une faille !!! Est-ce qu’il s’est enrichi sur le dos de l’ ETAT, des contribuables ??? je crois que les corrompus sont ceux qui l’accusent !!!
    Je ne pourrais lui reprocher qu’une chose , celle de n’avoir pu réconcilier les Orthodoxes avec le faiseur de Roi , Lieberman !!!!

  11. Pingback: À quinze jours d’une nouvelle dissolution de la Knesset, le Likoud s’inquiète… | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *