Gideon Saar, le rival de Netanyahou, appelle officiellement aux primaires du Likoud

Le député du Likoud, Gideon Saar, a appelé officiellement dimanche, à la tenue de primaires au sein du Likoud. « Netanyahou ne sera pas en mesure de former un gouvernement. Nous devons organiser des élections anticipées dans les 21 prochains jours », a-t-il déclaré….

Gideon Saar, devant l’assemblée plénière du parlement israélien à l’occasion de l’ouverture de la 22ème Knesset, parlement israélien, à Jérusalem, le 3 octobre 2019. Photo de Hadas Parush / Flash90

Le député Gideon Saar  avait déja critiqué samedi soir  le Premier ministre, lequel avait qualifié les accusations portées contre lui de “tentative de coup d’Etat”. Ce dimanche Saar a affirmé qu’il pourrait “facilement former un gouvernement”. « Le Likoud est un parti démocratique mais au sein du Likoud, il  n’y a plus de primaire depuis maintenant plusieurs années. Je serai en mesure de former un gouvernement et d’unir le pays. » a-t-il lancé ce dimanche.

Ainsi, l’ancien ministre, âgé de  52 ans, tente d’évincer le Premier ministre mis en examen pour corruption. Il veut former une coalition et gagner les prochaines élections. Rival de ­Netanyahou, il s’était deja présenté contre lui lors des primaires de 2008.Gideon Saar fut  ministre de l’Éducation entre 2009 et 2013 puis ministre de l’intérieur en 2013-2014 et vice-président de la Knesset. Marié en secondes noces avec une présentatrice de télévision, il est le fils d’un Juif argentin venu s’installer dans le Néguev dans les années 1960 avant de devenir le médecin personnel de l’ancien Premier ministre David Ben Gourion. Disciple d’Ariel Sharon, Saar a pourtant ­désapprouvé le retrait israélien de Gaza et se déclare hostile à la solution des deux États pour résoudre le conflit avec les ­Palestiniens.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

2 Responses to Gideon Saar, le rival de Netanyahou, appelle officiellement aux primaires du Likoud

  1. Pingback: Gideon Saar, le rival de Netanyahou, appelle officiellement aux primaires du Likoud | Coolamnews

  2. Tu quoque fili mi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *