Benjamin Netanyahou, mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance, dénonce « un coup d’Etat »

Le timing n’est pas le fruit du hasard, vingt quatre heures après que Benny Gantz ait rendu son mandat pour former un gouvernement, Benjamin Netanyahou a été mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance dans les trois affaires que l’on connait en Israël sous les appellations de « 1000, 2000 et 4000 », a annoncé jeudi soir Avichai Mandelblit, le procureur général d’Israël.

Photo by Hadas Parush/Flash90

Le procureur général Avichaï Mandelblit a décidé d’inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance dans l’affaire « 4000 » qui concerne un échange présumé de bons procédés avec le patron de la société de télécoms israelienne Bezeq mais aussi dans les deux autres dossiers soit les affaires « 1000 », dans laquelle le Premier ministre est soupçonné d’avoir reçu de luxueux cadeaux de la part de richissimes personnalités, et « 2000 », dans laquelle il aurait tenté de s’assurer une couverture médiatique favorable dans le Yediot Harahonot, le plus grand quotidien du pays.

Dans « l’affaire 4000 », appelée dossier « Bezeq », la justice soupçonne Benjamin Netanyahou d’avoir accordé des faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des millions de shekels à Shaul Elovitch, le patron de Bezeq en échange d’une couverture médiatique favorable dans un des médias du groupe, le site Walla contrôlé aussi par Shaul Elovitch. Le 2 décembre 2018, la police a recommandé la mise en examen de Netanyahou dans cette affaire qui vise également Shaul Elovitch, principal actionnaire de Bezeq et sa femme, ainsi que Stella Handler, PDG à l’époque du groupe de télécommunications. Le procureur général avait alors mis hors de cause Sarah et Yaïr Netanyahou, l’épouse et le fils du Premier ministre.

Dans l’affaire 1000, Netanyahou et son épouse auraient reçu des cadeaux (pour 700 000 shekels de cigares de luxe et bouteilles de champagne) de la part des richissimes Arnon Milchan, citoyen israélien et gros producteur hollywoodien et James Packer, milliardaire australien en échange de faveurs financières ou personnelles.

Dans le dossier 2000, le Premier ministre aurait, selon les enquêteurs, tenté de s’assurer une couverture médiatique favorable dans le plus grand quotidien israélien payant, le Yediot Aharonot en promettant à son patron, Arnon Moses un projet de loi qui aurait limité la diffusion d’Israël Hayom, le plus grand quotidien gratuit et principal concurrent du Yediot.

Benjamin Netanyahu, qui détient la plus grande longévité au poste de Premier ministre israélien devient aussi le premier chef de gouvernement de l’histoire du pays à être mis en examen alors qu’il est toujours en fonction. Cette décision du procureur général pourrait avoir d’importantes conséquences. La la loi israélienne n’oblige pas Netanyahou à démissionner, il peut rester Premier ministre malgré cette mise en examen mais il ne peut pas devenir simple ministre dans un éventuel gouvernement de coalition. Et rappelons également que Netanyahu détient actuellement les portefeuilles des ministères de la santé, de l’aide sociale et de la diaspora. Il ne pourra pas les conserver.

Le premier janvier dernier, Netanyahou avait  déjà indiqué qu’il ne démissionnerait pas s’il était mis en examen. Il ne sera contraint de démissionner du poste de premier ministre que s’il est condamné mais le procès pourrait prendre des années et Netanyahou pourrait aussi choisir un accord de plaidoyer plutôt que de subir un procès.

Les accusations de corruption sont passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans. La fraude et l’abus de confiance entraînent une peine de prison allant jusqu’à trois ans.

Benjamin Netanyahou, qui a toujours nié en bloc toutes les allégations et qui se dit victime depuis des années d’une «chasse aux sorcières» orchestrée par les médias et par la gauche pour le destituer de ses fonctions, avait demandé à ce que l’audience préliminaire du mois dernier soit retransmise en direct car il n’avait « rien à cacher ». Mandelblit avait rejeté sa demande affirmant que l’audience avait pour but de convaincre les autorités judiciaires et pas le public.

Aujourd’hui, le chef de l’Etat israélien, qui vient encore de promettre qu’il ne démissionnera pas, dénonce un « coup d’Etat ». « Il s’agit d’une tentative de coup d’Etat fondée sur des éléments fabriqués et d’un processus d’investigation corrompu et partial« , s’est-il indigné dans une allocution télévisée. « Je continuerai à diriger le pays, conformément à la lettre de la loi, avec responsabilité, dévouement et préoccupation pour notre avenir à tous« , a poursuivi le Premier ministre. Les enquêteurs « ne cherchent pas la vérité, mais à me nuire (…) Ce que je vis n’est pas facile. Je suis aussi un être humain. Ce que ma famille traverse est insupportable. Tous les jours, tous les soirs, mon sang et celui de ma femme et de mon fils sont versés« , a-t-il ajouté.

Benny Gantz a annoncé, mercredi soir, au président israélien son incapacité à former un gouvernement de coalition,. Devant cette nouvelle impasse, il reste encore une chance au pays pour ne pas retourner aux urnes pour la troisième fois depuis avril:  Les 120 députés de la Knesset disposent à présent d’un délai de 21 jours au cours duquel ils peuvent désigner le candidat de leur choix parmi leurs pairs y compris Netanyahou et Gantz qui ont déjà failli. Benny Gantz a d’ailleurs déjà confié au président Rivlin qu’il  «ne ménagerait aucun effort pour poursuivre son but » pendant ces trois semaines.

Que va -t-il se passer? Est-ce que le Likoud va organiser dans les prochains jours de nouvelles primaires pour élire un nouveau leader?

Benny Gantz essayera-il alors de convaincre ce nouveau chef de le rejoindre dans une coalition d’union nationale?

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

6 Responses to Benjamin Netanyahou, mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance, dénonce « un coup d’Etat »

  1. C’est un jour très triste pour la démocratie israélienne. J’espère que Lieberman va se ressaisir , que les partis religieux accepteront des compromis pour le service militaire, les transports durant le Shabat,…et que Netanyahu pourra dans les 3 semaines former un nouveau gouvernement dont la première tâche doit être la création d’une Commission d’enquête indépendante chargée de vérifier la manière dont l’enquête et le dossier Netanyahu ont été menés et sans doute d’ emprisonner tous les mafieux liés à cette tentative de coup d’Etat.

  2. CE N’EST PAS BIEN…MAIS…Y’a pas de quoi fouetter un chat…Un homme qui a dirigé un PAYSTRUFFÉ DE PROBLÈMES…pendant 13 ans….
    C’EST DIFFICILE DE FAIRE UN ZERO FAUTE…

    LE PAYS A PROGRÉSSÉ ..VA BIEN ÉCONOMIQUEMENT… QUE DEMANDER DE PLUS…

    SODOMISER LES MOUCHES..!!!

    MEME S’IL A FAIT SON TEMPS..ET QU’IL EST TEMPS QU’IL DÉGAGE…ON N’EST PAS EN BANANA REPUBLIC..!!

  3. Cette cour suprême avec ses ascknenazes est composée D’islamo gauchistes et en tête
    C’est une écrêtante pourriture qui a la haine d’Israël : il faut levi kir comme le Hama
    Trop de démocratie tue la démocratie : israel va être en danger si Nethanyahu n’est pas au pouvoir
    Tout va être décisif ces prochains mois
    C’est une stratégie des ennemis pour éjecter Nethanyou du pouvoir car ce grand politique véritable défenseur du peuple d’Israël veut détruire les ennemis arabes terroristes et on l’empêche de finir son travail de destruction de ces racailles
    Que veulent ces bobos Aschkénazes : se retrouver dans des camps de concentration arabes qui disent à haute voix leur admiration d’Hiler et leur haine d’Israël
    Il faurpt qu’ en ISRAEL le peuple se soulève pour protester contre cette cour suprême et ce procureur de pacotille voir les éliminer car ce sont des ennemis d’Israël
    Une grande manifestation de soutien à Nethanyou serait trés utile

  4. Deux cents pour cent d’accord avec vous Pardo
    Rien à ajouter

  5. Moi c’est Mme MARTINE DESOUS je suis sur ce forum pour parler de mon expérience que j’ai vécue sur le net. j’ai rencontré un homme sur un site de rencontre du nom de Frédéric Damiens Merciet , et nous avons échangé nos adresses E-mails pour mieux converser. Tout allait bien entre nous, et je suis tombé amoureuse de lui, après un mois de conversation, il m’a dit qu’il partait en Afrique précisément en cote d’ivoire pour le boulot une fois dans ce pays, il a eu un problème avec la voiture de location qu’il avait loué, car elle était volée alors il devait payer une amende de 5 200 euros, mais il n’avait pas cette somme, c’est alors qu’il m’a demandé de lui prêter cette somme, ce que j’ai faire par mandat WESTERN UNION la semaine qui as suivi, il m’a encore demandé une somme de 3 700 euros, car il venait de se faire agresser, je lui ai encore envoyé ça par mandat WESTERN UNION Ensuite, il m’a demandé un somme de 1800 euros, car il devait payer sa chambre d’hôtel, car on lui menaçait de le jeter à la porte-là, j’ai commencé à douter de sa sincérité alors j’ai expliqué mon cas à une amie qui ma mise en contacte avec Mr le LIEUTENANT CHARLES ROUSSEAU la Police Interpol P L C C ( plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité ) qui m’a beaucoup aidé. En effet, il m’a démontré que s’était de l’arnaque alors il m’a aidé à me faire rembourser avec un dédommagement de 1000 euros, je vous laisse son adresse e-mail toutes les personnes victimes d’arnaques quel que sois l’arnaque, vous pouvez contacter le LIEUTENANT CHARLES ROUSSEAU sur son adresse émail.

    VOICI L’ADRESSE prenez contact avec lui :

    [email protected]

  6. @Pardo …

    Je suis ashkénaze et laïc et sans doute l’un des meilleurs défenseurs de Netanyahu et aussi de la démocratie. La démocratie , c’est que Ganz respecte la loi qui permet à Netanyahu d’être Premier ministre, de respecter les électeurs du Likoud qui ont choisi Bibi comme son chef, d’accepter une Commission d’enquête pour condamner les mafieux ayant trempé dans cette tentative de coup d’Etat, d’accepter la proposition de loi permettant aux électeurs de choisir le prochain Premier ministre , de résoudre la crise actuelle en donnant au Premier ministre choisi 12 députés supplémentaires, de garantir la séparation des pouvoirs entre le Politique et le Judiciaire, de garantir des médias pluralistes (très difficile de résister au rouleau compresseur des médias) , de permettre les transports à Shabat , le mariage civil juif, un genre de service militaire pour les religieux et les arabes et enfin de laisser Trump présenter son plan .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *