Benny Gantz a lui aussi échoué à former un gouvernement

Le président de l’Etat d’Israël, Reouven Rivlin avait confié à l’ancien chef de l’armée, le 23 octobre  dernier, la mission de former un gouvernement de coalition pour sortir Israël de la plus longue impasse politique de son histoire. Benny Gantz avait jusqu’à hier soir minuit pour y parvenir.  En vain…

Le 20 novembre 2019, le président des Blue and White, Benny Gantz, tient une conférence de presse à Tel-Aviv, peu avant l’expiration de son mandat pour former un gouvernement. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Le 25 septembre dernier le président Reuven Rivlin avait d’abord mandaté Benjamin Netanyahou pour former un gouvernement mais il a échoué​. Un mois après l’échec de Netanyahou, Benny Gantz a lui aussi annoncé, hier soir, au président israélien son incapacité à former un gouvernement de coalition, a indiqué son parti dans un communiqué. Devant cette nouvelle impasse, il reste encore une chance au pays pour ne pas retourner aux urnes pour la troisième fois depuis avril: le président israélien donne encore trois semaines à n’importe quel député de la Knesset pour former un gouvernement s’il est capable de proposer une coalition majoritaire d’au moins 61 députés à la Knesset.

« J’ai soulevé chaque pierre pour tenter de former un gouvernement d’union nationale », a déclaré M. Gantz lors de la conférence de presse à Tel Aviv. « Je me suis heurté à un mur composé des perdants qui ont tout fait pour empêcher les citoyens israéliens de bénéficier d’un gouvernement sous ma direction », a ajouté  Gantz.

En outre, Benny Gantz aurait aussi confié au président Rivlin qu’il s’engageait également, dans les 21 jours restants, « à ne ménager aucun effort pour poursuivre son but » car lui aussi tout comme Netanyahou sont encore dans la course. Il ne fait aucun doute que l’ancien chef d’Etat major attend avec impatience et intérêt le verdict du procureur de l’Etat, Avichai Mandelblit, qui devrait annoncer dans les prochains jours si Benjamin Netanyahou est inculpé par la justice israélienne de fraude, d’abus de confiance et de corruption. Et même si Netanyahu n’est pas légalement obligé de se retirer, Benny Gantz essayera alors de convaincre le parti du Likoud d’écarter son leader pour le rejoindre dans une coalition d’union nationale.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

One Response to Benny Gantz a lui aussi échoué à former un gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *