Des avions de chasse israéliens ont bombardé Gaza après 220 roquettes tirées sur Israël depuis mardi

Selon un rapport de l’Autorité palestinienne, des avions de combat F-16 israéliens ont ouvert le feu sur une cellule terroriste au sud-ouest de la ville de Gaza mercredi matin. Quatre terroristes auraient été tué et plusieurs autres blessés. Un porte-parole de l’armée israélienne a par la suite confirmé l’attaque aérienne en expliquant que la cellule terroriste visée était responsable des roquettes lancées sur Israël…

Photo by Ofer Zidon/Flash90

L’attaque aérienne israelienne aurait éliminé quatre terroristes dont un  identifié comme étant Khaled Moawad Faraj, âgé de 38 ans, commandant du groupe Jihad islamique sur le terrain.

Depuis le début des combats mardi matin, 220 roquettes ont été lancées sur Israël à partir de la bande de Gaza en représailles à l’élimination de Bahaa Abu al-Atta, le chef du Jihad islamique palestinien de la bande de Gaza, responsable de nombres d’attentats meurtriers perpétrés en Israël.

Le système de défense antimissile israélien Iron Dome semble s’être énormément amélioré en interceptant des roquettes au dessus des bulding de Rishon ou de Tel Aviv. On imagine la catastrophe humanitaire s’il avait échouée. Dome de Fer a tiré des dizaines de missiles intercepteurs pour abattre les roquettes avec un taux de réussite de 90% a déclaré un porte-parole de Tsahal ajoutant que près de 60% des roquettes tirées sur Israël avaient atterri dans des espaces découverts. Des dizaines de roquettes lancées par le Jihad sont tombées dans la bande de Gaza sans atteindre Israël, dont une qui, selon Haaretz, aurait touché le bureau de la Commission indépendante palestinienne pour les droits de l’homme situé au cinquième étage du bâtiment d’Al-Harara à Gaza.

Tsahal estime que le Jihad islamique aidé des factions du FDLP et d’autres comités de résistance populaires de la Palestine, a l’intention de poursuivre les tirs de roquettes et se prépare probablement à plusieurs jours de combats en fonction du nombre de missiles en sa possession. Mais jusqu’à présent le Hamas n’a visiblement tiré que très peu de roquettes puisqu’en général le groupe terroriste tire plus de 400 roquettes par jour dans ce type de configuration.

Les intervenants d’urgence de l’organisation Magen David Adom rapportent avoir traité 48 personnes blessées lors des attaques palestiniennes sur Israël depuis le début des hostilités, a annoncé ce matin un porte-parole du ministère. Selon le MDA, tous  à l’exception d’une petite fille, n’ont subi que des blessures légères. Une fillette de 8 ans de Holon, est actuellement dans un état grave après avoir perdu connaissance et s’être effondrée en route vers un abri anti-bombe. Les médecins du centre médical Wolfson se battent toujours pour sauver la vie de la petite.

Des responsables égyptiens ont déclaré mardi que le Caire tentait de désamorcer les tensions entre Israël et les militants palestiniens à Gaza et de nouveaux systèmes antimissile Iron Dome ont été déployés ce matin pour sécuriser le pays. Par ailleurs, même si la situation n’est encore pas apaisée, les autorités ont finalement permis le retour des enfants sur le chemin de l’école.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

One Response to Des avions de chasse israéliens ont bombardé Gaza après 220 roquettes tirées sur Israël depuis mardi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *