Kirt Schneider, le millionnaire, Juif messianique

Des millions de téléspectateurs le regardent à la télévision, des millions le suivent sur les réseaux sociaux, il a construit un empire grâce aux dons, il a béni Donald Trump en 2015 avant les élections et a failli acheté un  appartement  de 400 m2 en face du mur des lamentations. L’homme  se considère comme un « rabbin ». Kirt Schneider dirige le mouvement du judaïsme messianique…

.

Lorsqu’il s’est rendu au Mur des Lamentations à Jérusalem en mai dernier, beaucoup de Juifs traditionnels ont du penser que Kirt Schneider, affichant une barbe grisonnante, une kippa, un tsitit et un tallit, était un des leurs. Sauf que cet ancien lutteur accompli, âgé de 61 ans, né de parents Juifs, qui vit à Columbus dans l’Ohio, est l’un des plus grands et des plus célèbres prédicateurs juifs-messianiques du monde, une sorte de superstar dans son milieu. Bien qu’il soit né juif  (de deux parents juifs) et qu’il ait fait sa Bar-mitsva, il se définit aujourd’hui comme un Juif qui croit en Jésus.

Toujours en mai dernier, il a remarqué un énorme panneau «à vendre» du côté occidental du mur dans le quartier Juif. Il a appelé le numéro inscrit sur le panneau et a rencontré l’agent immobilier qui lui a fait visiter trois propriétés avec vue sur le lieu saint. Schneider est alors tombé amoureux et a voulu acquérir l’appartement le plus grand et le plus cher des trois: un appartement de 400 m² avec une baie vitrée de 20 m de long donnant sur le mur occidental au prix de 8 millions de dollars.

Réalisant que son acheteur potentiel était un rabbin messianique juif, l’agent immobilier informa Schneider qu’il ne pouvait acheter la propriété que pour un usage résidentiel. Craignant de voir son investissement de 8 millions de dollars partir en fumée, Kirt Schneider s’est alors rétracté. Si l’homme avait acquis le bien, on imagine la réaction des ultra-orthodoxes découvrant  qu’une star de la télévision juive messianique s’était installée au cœur du quartier juif et diffusait de là au monde entier.

Alors, qui est cette star d’un mouvement qui en repousse plus d’un dans le monde Juif?

Dans une conversation avec Ynet, Schneider raconte l’histoire de sa vie, décrit les « miracles » dont il a été témoin et explique comment il observe Shabbat à sa manière. Les juifs messianiques s’identifient comme juif  mais croient que Jésus était le messie. Ils utilisent à la fois l’Ancien et le Nouveau Testament. Ils véhiculent un certain nombres de coutumes et de traditions  juives dont les fêtes. Ils se définissent comme faisant partie du judaïsme et déclarent que tout Juif, qui accepte la foi messianique, n’a pas quitté le judaïsme pour autant. Dans le monde Juif, en particulier aux États-Unis, ils sont considérés comme une menace sérieuse et de nombreux rabbins, surtout dans les courants orthodoxes, affichent une profonde animosité pour le mouvement des Juifs messianiques.

Pour Tuvia Singer, un rabbin orthodoxe qui lutte contre le mouvement du judaïsme messianique et son œuvre missionnaire, il n’y a pas de différence entre les juifs messianiques et le christianisme. Alors que le symbole du christianisme est la croix, celui du judaïsme messianique représente une Menorah, une étoile de David et un poisson. Ce dernier symbolisant le « miracle des cinq pains et des deux poissons » attribué à Jésus dans le Nouveau Testament. Dans le monde, quelque 300 000 croyants chrétiens s’identifient comme des Juifs messianiques, dont 175 000 à 250 000 aux États-Unis.

« Ils n’adoptent que l’apparence extérieure comme la barbe, la kippa et les tsitsits. Ils n’observent pas le shabbat comme indiqué dans la Torah et ne mangent pas Casher » explique Tuvia Singer à Ynet en précisant: « Ce que les dirigeants du mouvement messianique vendent n’a aucune valeur. Ils ne font de distinction entre le judaïsme messianique et le christianisme que pour convaincre les gens de croire en Jésus. Il n’y a pas de différence théologique entre ce que Schneider croit et ce que croient les chrétiens évangéliques. Ils disent exactement la même chose. La seule différence est qu’ils utilisent le nom «Yeshua» (pour évoquer Jésus) et ne parlent pas de conversion au christianisme« .

.

Selon Singer, le messianisme s’est développé après  un rassemblement évangéliste en Suisse dont les membres ont constaté que l’église n’avait pas réussi à convertir les Juifs à la religion chrétienne. Pour eux, la conversion des Juifs entraînera la seconde venue de Jésus. Toujours selon Singer, les juifs messianiques sont « le contraire des Bnei Anusim (descendants des juifs espagnols des XIVe et XVe siècles forcés de se convertir au christianisme). « Les Bnei Anusim étaient extérieurement chrétiens, mais chez eux, ils étaient entièrement juifs. Le mouvement messianique semble être juif de l’extérieur mais l’intérieur  est entièrement chrétien » conclu-t-il.

Kirt Schneider a béni Donald Trump en 2015

Schneider est devenu célèbre à la suite de ses émissions télévisées hebdomadaires diffusées sur plus de 30 chaînes chrétiennes dans près de 200 pays dans le monde dont la chaîne chrétienne diffusée sur Yes et Hot en Israël. Ses émissions recueillent  1,6 million de téléspectateurs chaque semaine aux États-Unis seulement. Il dirige  un empire de la communication qui compte 1,5 million d’adeptes sur Facebook, Twitter et YouTube. Il n’était donc pas surprenant qu’en septembre 2015, il ait été invité à la Trump Tower à New York avec 40 autres chefs religieux évangéliques pour bénir le magnat de l’immobilier devenu président et dont l’avocat, Jay Sekulow, est aussi un Juif messianique. Kirt Schneider a posé ses mains sur la tête de Trump et l’a béni   en hébreu et en anglais en déclarant (dans la vidéo ci-dessous): « Les deux seules nations qui entretiennent une relation privilégiée avec Dieu sont Israël et les États-Unis d’Amérique« .

Que pensez-vous de Trump lui a demandé Ynet?

« Je n’en pense rien. Je l’ai béni et j’ai prié pour lui, comme tout dirigeant qui me l’a demandé. La Bible dans le Nouveau Testament nous recommande de prier pour les rois et tous ceux qui sont en position d’autorité afin que nous vivions en paix sur la Terre……J’aurais également prié pour Barack Obama s’il me l’avait demandé et je prierais pour un autre dirigeant  s’il me le demandait y compris Bibi (le Premier ministre Benjamin Netanyahou).

« J’aime personnellement le courage du président Trump. J’aime le fait qu’il n’ait pas peur de prendre des décisions que d’autres craignent de prendre. Je suis très heureux de sa décision de reconnaître Jérusalem (comme capitale d’Israël).« 

Le modèle économique de Schneider est simple, il s’agit d’un appel aux dons à la fin de chaque programme. Dans le monde évangélique dans lequel Schneider diffuse principalement, il est considéré comme une star. Schneider emploie plus de 40 personnes, producteurs et photographes, et possède un studio de télévision à la pointe de la technologie. Lors de ses voyages à l’étranger, il ne sort pas sans gardes du corps.

« Nous avons plus de 57 000 foyers qui nous ont soutenus lors des deux dernières années »  a déclaré Schneider avant d’ajouter « Nous leur envoyons un bulletin mensuel. Dix-huit mille personnes se sont inscrites pour un prélèvement automatique« .

.

En avril dernier, Schneider avait déboursé USD 400 000 pour deux énormes panneaux d’affichage à Times Square pendant deux mois.

Etes-vous un missionnaire lui a demandé Ynet?

« Je ne me vois pas comme un missionnaire. Je suis un messager. Je ne cherche pas à convertir le peuple juif à une autre religion  mais je souhaite faire passer le message que Yeshua est le messie juif, le messie d’Israël et le sauveur du monde. Je ne me concentre pas uniquement sur le peuple juif, je suis un messager mondial. Je veux changer le visage du christianisme. Je veux retirer la culture païenne du christianisme et le replanter dans ses racines juives d’où il  vient. La plupart des experts juifs admettent aujourd’hui  que ceux qui ont suivi Jésus étaient des Juifs ».

Sa jeunesse

Schneider est né à Cleveland dans l’Ohio, de parents juifs qui vivaient dans la prestigieuse banlieue de Beachwood, où 90% des habitants de l’époque étaient juifs. Les écoles étaient fermées à Rosh Hashana et à Yom Kippour. Le père de Schneider était fils d’immigrants russes et polonais et ils fondèrent un magasin de vêtements qui a rencontré un certain succès. Sa mère était une créatrice de  mode qui a ouvert son propre magasin de design. La famille était très riche. Dès son plus jeune âge, Schneider a démontré des capacités athlétiques en commençant à pratiquer la lutte à partir de sa septième année. « Je ne pensais pas que quelqu’un pouvais me battre…Je travaillait plus que quiconque. Mes amis m’appelaient  Le Tigre. Mon rêve était de devenir le champion du monde de ma catégorie…Je vivais pour la lutte. Je me couchais en m’imaginant avec le bras levé par l’arbitre et je frissonnerais  » a-t-il confié à Ynet.

Mais à l’âge de 18 ans, Schneider a traversé une crise d’identité et a cessé de faire du sport. « J’ai réalisé que je n’avais  pas d’avenir et que la lutte était finie pour moi. J’ai perdu contrôle et suis devenu vulnérable. J’ai réalisé qu’il y avait des forces plus grandes que moi dans la vie. J’avais peur de contracter le cancer ou d’être impliqué dans un accident de voiture. Je me sentais perdu« .

Illumination

C’est alors que Schneider commença à pratiquer le yoga et la méditation et un jour de 1978, il s’endormit et se réveilla soudainement pour faire face à ce qu’il appelle une «révélation divine».

Jésus lui apparut dans une vision, dit-il, et tout à coup un rayon de lumière rouge venu du ciel rayonna sur la tête de Jésus. « Jusqu’à ce moment-là, je ne savais rien de Jésus. Jésus ne faisait pas partie de notre vie en tant que Juifs. Quand j’ai vu le feu rouge sur sa tête, j’ai su que Dieu se révélait à moi et qu’il m’aimait » a-t-il dit. Après cette « révélation », Schneider a changé de vie et a commencé à fréquenter « Tikvat Israël », la synagogue messianique de Cleveland. Cela a provoqué le désarroi de sa famille, qui n’a pas pu accepter son choix. Ses parents l’ont notamment traîné devant un «dé programmeur», une personne spécialisée dans le sauvetage des jeunes des sectes. Ils ont également engagé un psychiatre qui l’a hospitalisé. Accompagné d’une escorte policière jusqu’à l’hôpital, Schneider a été enfermé dans un pavillon pendant deux mois, jusqu’à ce qu’un comité d’experts détermine qu’il était sain d’esprit et qu’il soit libéré.

«J’ai eu l’impression que mon père me haïssait à ce moment-là, a déclaré Schneider. Son fils aîné était pour lui un terrible embarras. Mes parents étaient inquiets parce qu’ils pensaient que j’étais perdu. Ils pensaient que j’étais fou. Mes amis m’ont dit que j’avais l’air d’aller bien, mais j’ai finalement perdu leur amitié.« 

Après sa libération, Schneider a quitté la maison puis a travaillé pendant plusieurs mois en Californie. Il est finalement rentré chez lui et a rencontré sa future épouse, Cynthia. Après leur mariage, ils sont tous deux étudié dans une école biblique appartenant à un groupe d’églises évangéliques qui forment les pasteurs.

L’homme  se fait appeler rabbin depuis 16 ans, bien que n’ayant jamais reçu de certificat de rabbinat. « Je ne suis pas un rabbin traditionnel de Yeshivah orthodoxe. Mais je suis un rabbin pour plus d’un million de personnes qui s’inspirent de mes enseignements. Si un rabbin est un enseignant, alors je suis un rabbi. Beaucoup de Juifs disent que je suis un imposteur mais je crois que le vrai problème n’est pas moins de savoir si je suis un authentique rabbin mais de savoir que Jésus est vraiment le Messie » dit-il avant d’ajouter «Si Jésus est le Messie, cela fait de moi le rabbin le plus authentique du monde. Je remplis ma mission en tant que Juif d’être une lumière pour le monde entier ».

En réponse à la question «Êtes-vous juif ou chrétien?» Schneider répond que c’est comme comparer des pommes à des oranges. Je suis né juif et serai toujours juif. Personne ne conteste que les disciples de Jésus étaient juifs » dit-il.

Les miracles de Schneider 

En plus de ses émissions télévisées, Schneider est également invité à prêcher devant des congrégations du monde entier: en Afrique, en Europe de l’Est, aux États-Unis, à Cuba, en Haïti et en Israël (auprès des congrégations messianiques de Jérusalem et d’Ashdod). En Afrique, des dizaines de milliers de personnes assistent à ses sermons. Au Nigeria, 100 000 personnes se sont rassemblées. En Afrique et en Haïti, il a effectué des cérémonies d’exorcisme et Schneider est fier du fait que pendant ses sermons, Dieu accomplit des miracles à travers lui. Dans les vidéos de ses sermons, le public est en extase alors qu’il parle et souffle le shofar.

Que répondez-vous à ceux qui vous traite de fou?

« Ma réponse est que la preuve est basée à la fois dans les Écritures et dans les résultats. Nous avons vu des miracles se produire. C’est Dieu qui m’utilise pour accomplir ses miracles. Il est plus grand que moi. Je ne peux pas contrôler qui Dieu va guérir. Dieu guérit à travers moi.  » poursuit-il.

C’est alors que Schneider  évoque un miracle dans la ville ougandaise de Lira. « Une femme aveugle pendant 15 ans était présente à ma réunion. J’ai dit: » yeux aveuglément ouverts « et quand j’ai dit cela, j’ai fait sonner le shofar. La foudre est descendue du ciel et la femme a réalisé que quelque chose s’était passé qui l’avait guérie. Des larmes coulèrent de ses yeux et elle se remit à voir et fut complètement guérie. Au cours de cette réunion, les sourds commencèrent à entendre, les gens furent délivrés de la possession démoniaque, le muet parla, le boiteux marcha et de nombreuses maladies étaient guéries. La Bible dit que ces signes vont amener les gens à croire ».

Observez-vous le Shabbat et mangez-vous casher?

« Je ne respecte pas toutes les lois orthodoxes car je ne crois pas aux lois inventées par l’homme. Le Shabbat, je me déconnecte de la technologie. Je ne cuisine pas. Je ne travaille pas. J’essaie de ne pas quitter la maison ni de conduire. J’essaie aussi de ne pas prendre l’avion le samedi. Je mange casher dans le sens où je ne mange pas de porc, pas de bacon, pas de crabe etc.« 

Schneider se rend fréquemment en Israël pour filmer ses programmes. « En Israël, il y a entre 30 000 et 50 000 Juifs Messianiques« , affirme-t-il. Dans toutes ses conférences, il souffle souvent dans un grand Shofar et parvient à émettre un son très puissant. « Parfois, Dieu utilise le Shofar comme moyen de communication. Le Shofar déclare le royaume de Dieu« , explique-t-il.

Y a-t-il une chance que vous  retourniez au judaïsme?

« De mon point de vue, je suis  Juif  mais, à ma manière – à celle de Jésus. » répond-t-il.

Schneider admire les juifs ultra-orthodoxes et leur mode de vie. Il étudie également la Kabbale (le mysticisme juif) et tire des prévisions sombres pour le monde: « La situation dans le monde s’aggravera avant la rédemption finale, à savoir la venue de Machia’h (Christ)« .

« Le mal deviendra de plus en plus tangible et le monde sombrera dans les ténèbres et un faux dirigeant émergera. Le monde lui fera confiance de la même manière que les Allemands faisaient confiance à Adolf Hitler dans les années 1930. Il y aura destruction massive. À ce stade, Machia’h (Christ) sera révélé, détruira le faux chef et les forces des ténèbres, puis établira le Royaume des Cieux » explique Schneider.

Israël devrait-il se méfier des évangéliques?

« La plupart des évangéliques aiment beaucoup le peuple d’Israël, mais il est vrai que certains d’entre eux voient dans la conversion du peuple juif au christianisme un pas en avant vers le salut ultime du monde« .

Tel-Avivre – source Ynet –

Print Friendly

5 Responses to Kirt Schneider, le millionnaire, Juif messianique

  1. « Les juifs messianiques s’identifient comme juif mais croient que Jésus était le messie. Ils utilisent à la fois l’Ancien et le Nouveau Testament. Ils véhiculent un certain nombres de coutumes et de traditions juives dont les fêtes. »*

    Bref, pourquoi tourner autour du pot ? Ce sont des Juifs chrétiens ! Faisant partie du peuple juif, ils ne peuvent pas ne plus en faire partie, et ils ne le veulent, de toutes façons, apparemment, pas et le christanisme n’étant pas un peuple mais une religion, les prétendus « Juifs messianiques » sont des Juifs qui ont épousé la foi chrétienne (ce qui, du point de vue du judaïsme est de l »avoda zara – un culte étranger- )… Car comment se pratique le christianisme ? Par le fait d’être adepte à la fois de l’Ancien et du Nouveau testament et croire en Jesus comme en un messie… C’est exactement ce que fait Kirt Sneider et les autres comme lui, faussement appelés « Juifs messianiques » alors que ce sont des chrétiens qui sont Juifs (qui font partie du peuple juif)…

  2. Ingrid Israël-Anderhuber

    Dans l’article, il est écrit : « Selon Singer, le messianisme s’est développé après un rassemblement évangéliste [correction : évangélique] en Suisse dont les membres ont constaté que l’église n’avait pas réussi à convertir les Juifs à la religion chrétienne. Pour eux [sous-entendu : Evangéliques], la conversion des Juifs entraînera la seconde venue de Jésus. » Et à la dernière question de Ynet, Kurt Schneider répond : « La plupart des évangéliques aiment beaucoup le peuple d’Israël, mais il est vrai que certains d’entre eux voient dans la conversion du peuple juif au christianisme un pas en avant vers le salut ultime du monde. »

    Donc d’après les propos de Singer, et d’autres, la « conversion » générale des Juifs serait présentée comme la condition de la seconde venue de Jésus, et du salut de l’humanité. Or voici ce que LA BIBLE dit par la bouche de Saul-Paul (un JUIF) aux Romains (je vais numéroter l’ordre des événements) :

    « Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère (…) : il y a endurcissement partiel d’Israël JUSQU’A CE QUE (1) la TOTALITE des païens soit entrée en possession du salut. (2) ET AINSI, TOUT Israël sera sauvé selon qu’il est écrit… » (Epître aux Romains, chapitre 11, versets 25-27)

    Il ressort ici clairement que le salut de « TOUT Israël » est fonction non pas de sa « conversion » au « Christianisme » (égal hébreu : Messianisme) mais de l’entrée de la « TOTALITE des païens » dans la possession du salut qui amènera, quant à elle, et SEULEMENT APRES UN TEMPS DE JUGEMENT ou tribulation, la seconde venue de Jésus sur la terre et alors seulement Israël sera sauvé. Ce qui n’est pas pareil du tout, et tout l’inverse de ce qu’a dit Singer ! Alors, explication de ce passage BIBLIQUE :

    (1) : La « TOTALITE des païens entrée en possession du salut» signifie que TOUTES les nations doivent avoir eu l’occasion d’entendre l’Evangile du Salut en Jésus. Ce qui ne veut absolument pas dire que TOUTE l’humanité sera sauvée ! Attention aux interprétations ! Car Dieu n’oblige personne, il respecte la liberté de chacun.
    Ce fait est en voie d’achèvement car il n’existe pratiquement plus aucun endroit sur la terre où le message messianique (grec : chrétien) du salut en Jésus ne puisse accéder notamment avec tous les moyens technologiques d’aujourd’hui de plus en plus sophistiqués.

    (2) : ET AINSI « TOUT Israël sera sauvé» correspond au « RESTE d’Israël » soumis à l’occupation d’Israël pendant 42 mois (trois ans et demie). Il s’agit ici d’évènements encore à venir, cf notamment Apocalypse 11… Et c’est quand JESUS interviendra avec ses Saints que le RESTE, c’est-à-dire TOUT Israël, sera sauvé à ce moment-là…

    Donc Singer, en transformant les Ecritures, c’est-à-dire en leur faisant dire ce qu’elles ne disent absolument pas, prouve qu’il ne connaît rien au Messianisme BIBLIQUE ou grec : « Christianisme », mais tout au contraire qu’il le discrédite impunément !

    Par ailleurs, il est aussi question dans cet article de fêtes juives. Or il faut savoir que depuis la destruction du Temple de Jérusalem plus aucune fête juive BIBLIQUE ne peut avoir lieu et être pratiquée (à part la fête de Pourim). En effet, TOUTES les fêtes BIBLIQUES, sous l’Alliance mosaïque du Sinaï, exigeaient la pureté rituelle des participants, pureté qui ne s’obtenait à l’époque qu’au moyen de SACRIFICES d’animaux dont les prêtres (les SACRIFICateurs lévites) aspergeaient le SANG sur l’AUTEL du Temple. Or le Temple ayant disparu, a disparu avec lui la SACRIFICature lévitique, et donc automatiquement TOUTES les activités liées à leurs services, notamment LES FÊTES.

    Le Judaïsme pratiqué aujourd’hui par les Juifs, notamment en Israël, est un Judaïsme RABBINIQUE, c’est-à-dire bricolé, QUI N’A donc RIEN DE DIVIN, la seule alliance divine étant désormais celle scellée par le SANG EXPIATEUR du Messie et Sauveur, Jésus, versé à la croix de Golgotha pour le pardon de nos péchés. Cette Alliance Nouvelle messianique (Lévi-Matthieu 26, v. 28) est l’accomplissement de la prophétie BIBLIQUE de Jérémie 31, 31. En dehors du Judaïsme MESSIANIQUE, pas de Judaïsme, juste UN LEURRE..

    • Ce que vous dites repose entièrement sur le postulat que le rabbin Yeshua ben Yossef serait le Machiah. Pourtant dans la mesure où il n’est pas le descendant de David (condition requise) et qu’il n’a pas réalisé ce que le Machiah devait réaliser, il ne peut l’être. Est le Machiah celui qui réalise les actions du Machiah.
      Après vous pouvez suivre une autre religion que le judaïsme ; mais vous ne pouvez pas l’appuyer sur les textes de la Torah en les falsifiant pour la légitimer ladite religion.

  3. Un livre très plausible basé sur de récentes recherches écrit par un non juif : Nicoletti historien italien, intitulé : l »la naissance du christianisme « dénonce les mensonges et la falsification des événements ayant amené à penser ou croire qu’un homme est ressuscité (invention de Paul). Il s’agit de recherches de plusieurs historiens reputes qui n’appuiEnt leurs thèses que sur les écritures des évangiles (datation avec les nouvelles technologies), ils prouvent que ces évangiles se contredisent voire s’opposent les Un et aux autres. L’origine des croyants en Jesus est très bien expliquée dans ce livre incontournable pour celui qui n’a pas peur d’affr La vérité.

  4. Osée 3
    3 L’Éternel me dit: Va encore, et aime une femme aimée d’un amant, et adultère; aime-la comme l’Éternel aime les enfants d’Israël, qui se tournent vers d’autres dieux et qui aiment les gâteaux de raisins.

    2 Je l’achetai pour quinze sicles d’argent, un homer d’orge et un léthec d’orge.

    3 Et je lui dis: Reste longtemps pour moi, ne te livre pas à la prostitution, ne sois à aucun homme, et je serai de même envers toi.

    4 Car les enfants d’Israël resteront longtemps sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod, et sans théraphim.

    5 Après cela, les enfants d’Israël reviendront; ils chercheront l’Éternel, leur Dieu, et David, leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Éternel et de sa bonté, dans la suite des temps.

    Commentaire personnel : Le Roi David est un visage du Messie car Jésus est appelé dans la bible qui est juive 1er et 2ème testament, Fils de David . C’est donc la postérité spirituelle de David qui engendre le Messie d’Israël et des nations . Osée s’accomplira ils chercheront l’Éternel, leur Dieu, et David, leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Éternel et de sa bonté, dans la suite des temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *