L’importation du porc en Israël ne sera autorisé que s’il est casher!!!

Le gouvernement d’intérim de Benjamin Netanyahou vient discrètement d’amender la réglementation sur l’importation des produits porcins en conditionnant leur entrée dans le pays à une certification casher, ce qui est évidement une aberration. Ces nouvelles règles publiées la semaine dernière stipulent plus précisément que la poitrine de porc, les intestins et le lard comestible issu de sous-produits porcins seront autorisés à l’importation s’ils sont accompagnés d’une certification casher….

.

Une loi de 1962 interdit l’élevage de porc en Israël, leur détention et leur abattage mais le texte stipule précisément qu’il est interdit d’élever des porcs en Terre sainte.

Ainsi la production de porcs est autorisée dans les villages arabes à forte densité chrétienne du nord du pays, tels que Nazareth, Kfar-Yassin ou Aablin en Galilée. De plus, une loi votée en 1994 autorise la vente de porc dans les supermarchés et les restaurants, annulant de fait la loi de 1962.

Par ailleurs, même si la viande ou volaille importée doit être certifiée casher par le Conseil rabbinique du Grand rabbinat ou un organisme autorisé par celui-ci, l’importation de produits non casher n’est pas illégale en Israël et l’importation porcine était donc en quelque sorte admise jusque ici, au regard des lacunes de la loi. Ainsi, des exceptions ont été faites pour certains morceaux de porc et les fruits de mer.

Mais mercredi dernier, les régulations ont été révisées  et le ministère a ajouté une nouvelle exigence : la certification casher. La poitrine de porc, les intestins et le lard comestible issu de sous-produits porcins devront être dorénavant certifiés casher pour entrer dans le pays.

Cette interdiction déguisée a été condamné samedi par le député Yair Lapid, numéro deux de Kakhol lavan: « L’Etat ne va pas dicter ce que nous pouvons ou ne pouvons pas manger. Quand nous aurons formé un gouvernement, nous abrogerons cette régulation » a écrit Lapid sur Twitter.

 

Tel-Avivre-

Print Friendly

6 Responses to L’importation du porc en Israël ne sera autorisé que s’il est casher!!!

  1. LOL MDR
    Et bien, déguisons les porcs en boeufs et la certification cacher sera plus simple

  2. C’est vraiment aberrant de dire le porc cacher et quelle organisme pourrait délivrer un certificat de cachrout à moins qu’il y a des fous pour faire ça .

  3. c’est du n’importe quoi !!!!!!

    • Non, ce n’est pas du n’importe quoi bien au contraire tout est calculé, entre cette loi plus celle que le plus que sinistre ministre de l’éducation veut mettre en place à savoir des centre pour soigner les homosexuels, et celle du ministre des transports qui veut que les trains soient composés de wagons pour les hommes et wagons pour les femmes cela donne une petite idée de la dictature religieuse que le gouvernement ultra religieux de netanyahu veut imposer, et ces ministres seront bien sur reconduit si par malheur pour Israël nous ne changeons pas de premier ministre, les religieux juifs arriverons à faire avec brio ce que nos ennemis « palestiniens » ne parviennent pas à faire c’est à dire détruire l’état Juif d’Israël et le Sionisme car déjà beaucoup de jeune se sauvent du pays et l’avenir n’est pas rose avec les barbus qu’a mit en place netanyahu en leur offrant le pouvoir total et tous les ministères.

      • J’ai du mal à comprendre ce que vous dites:
        Vous dites que « les religieux juifs arriverons à faire avec brio ce que nos ennemis « palestiniens » ne parviennent pas à faire c’est à dire détruire l’état Juif d’Israël »…
        Nous sommes aux pays des Juifs!
        Religieux comme non religieux, ils sont Juifs.
        Les Juifs ont reçu il y a 3300ans la Torah au mont Sinaï en même temps qu’une Terre.
        La Torah d’il y a 3300ans est la même que celle d’aujourd’hui qui dit qu’il est interdit de manger du porc.
        Apprenez ce qu’est un Juif et ce qu’est la Torah avant de tomber dans la paranoïa…

  4. 😂😂 🤪🐖les cons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *