Un Palestinien converti au judaïsme arrêté et battu par l’Autorité Palestinienne

Un Palestinien de 50 ans, vivant dans les territoires et récemment  converti au judaïsme en Israël, a été arrêté par les forces de l’Autorité palestinienne il y a plus de deux semaines. Il est, depuis, maintenu en détention et affirme avoir été torturé à plusieurs reprises…

Mahmoud Abbas chef de l’Autorité Palestinienne Photo by Flash90

Âgé de 50 ans, l’homme réside à Hébron et a travaillé dans un supermarché de la région de Jérusalem. Avant sa conversion, il avait étudié à Machon Meir Yeshiva à Jérusalem. Il s’est converti à la veille de Roch Hachana, il y a trois semaines, devant le  tribunal Haredi de  Bnei Brak par le rabbin Nissim Karelitz.

Avant son arrestation, il avait entrepris de faire reconnaître sa conversion par le grand rabbinat d’Israël  pour obtenir la nationalité israélienne.  À la veille de Yom Kippour, l’homme s’est rendu dans les territoires palestiniens de la zone A sous contrôle palestinien pour rencontrer  ses enfants et leur mère. Au cours de la réunion familiale, un véhicule Skoda blanc a fait irruption, quatre hommes en sont descendu et ont l’embarqué.

Depuis il est détenu par l’Autorité Palestinienne. Haim Perg, le chef de la communauté juive d’Hébron l’aide dans ses problèmes juridiques. Selon lui, cet homme de 50 ans serait aussi le petit-fils d’un Palestinien qui a sauvé des juifs lors du massacre de 1929 à Hébron. « Il est comme mon fils et je vais  faire du bruit pour que quelqu’un vienne le sauver »  a déclaré Perg. « Le grand-père de cet homme a sauvé 26 Juifs lors des événements d’Hébron. Maintenant qu’il est en danger, nous sommes dans l’obligation de lui porter secours » a poursuivi l’avocat avant d’ajouter que le palestinien lui avait confirmé par téléphone qu’il avait été battu et qu’on lui avait même brûlés les mains.

Le motif officiel de l’arrestation sersait une plainte déposée  à la police par le frère  pour agression. Le Palestinien nie les allégations, affirmant que ce sont ses frères qui l’auraient battu en lui stipulant qu’il n’aurait pas droit à l’héritage familial après sa conversion au judaïsme.

Tel-Avivre avec Ynet

Print Friendly

One Response to Un Palestinien converti au judaïsme arrêté et battu par l’Autorité Palestinienne

  1. martin -horwitz jacquie

    l’obscurantisme n’a pas de religion ….il est sans frontières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *