35ème Festival International du film à Haïfa

Le 12 octobre prochain démarre la 35ème édition du Festival International du Film à Haïfa. Le Festival projettera cette année pas moins de 15 films français et recevra le réalisateur français Claude Lelouch, grâce au soutien de l’Institut français d’Israël et du Consulat de France à Haïfa, partenaires de l’événement. Claude Lelouch présentera Les plus belles années d’une vie, projeté notamment le 16 octobre dans le cadre d’une « journée française ».

.

Jusqu’au 21 octobre, le public israélien pourra découvrir ou re-découvrir 15 films français, ou réalisés en co-production avec la France, sélectionnés par le Festival, dont Alice et le maire de Nicolas Pariser avec Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier, primé à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes cette année, ou le 2ème film de Nicolas Bedos en tant que réalisateur, La Belle Epoque, avec Daniel Auteuil, Guillaume Canet et Doria Tillier, nominé au festival de Cannes dans la catégorie longs-métrages – hors compétition.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Le film de Blaise Harrison, Particules, fait également partie de la sélection : le film, qui s’inquiète de l’impact sur l’environnement d’un puissant accélérateur de particules localisé près de la frontière franco-suisse, aura retenu l’attention des professionnels à Cannes avec 5 nominations dans différentes catégories dont la Caméra d’Or.

A noter, les projections des derniers films de Cédric Kahn, Fête de famille, avec Catherine Deneuve et Emmanuelle Bercot, et d’André Téchiné, L’Adieu à la nuit, avec Catherine Deneuve également, dans lequel Muriel (Catherine Deneuve) découvre que son petit-fils s’apprête à rejoindre un groupe terroriste en Syrie.

A ne pas manquer, le film de Laurent Heynemann, Je ne rêve que de vous, projeté en avant-première car le film n’est pas encore sorti en France : l’histoire, dans la France de 1940, du destin de Jeanne Reichenbach qui décide de lier sa vie à celle de Léon Blum.

En cette période de vacances scolaires, le festival n’oublie pas le jeune public et proposera de découvrir le film Rémi sans famille d’Antoine Blossier, les aventures du jeune Rémi qui, aux côtés d’un mystérieux musicien ambulant, Vitalis, du chien Capi et du singe Joli-Cœur, entame une vie de saltimbanque le long des chemins de France. Le film sortira en salle en Israël le 19 décembre prochain.

Invité d’honneur du festival, Claude Lelouch présentera Les plus belles années d’une vie. 53 ans après Un homme et une femme, immense succès et peut-être l’une des plus belles histoires d’amour du cinéma, accompagné de cette musique inoubliable composé par Francis Lai devenue la ballade populaire des couples amoureux, Claude Lelouch remet en scène Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée pour raconter la suite de leur idylle. Pour l’occasion, le festival projettera également la version restaurée du film Un homme et une femme.

Le festival rend également hommage à Agnès Varda, décédée cette année, en projetant son film Varda par Agnès, un touchant portrait de la réalisatrice par elle-même au cœur de son univers inventif et inspiré.

Le 16 octobre à partir de 16h une journée française aura lieu à la Cinémathèque de Haïfa, en présence de S. E M. Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, Pnina Blayer, directrice artistique du Festival, Jean-Jacques Pierrat, directeur de l’Institut français d’Israël, conseiller de coopération et d’action culturelle, et Patrice Servantie, consul de France à Haïfa. Au cours de cette journée, seront projetés La Belle Epoque de Nicolas Bedos et Les plus belles années de nos vies de Claude Lelouch, en sa présence.

Claude Lelouch se verra décerné un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *