Le journal secret de Renia Spiegel, une adolescente juive polonaise assassinée par les nazis, sera enfin publié dans quelques jours après avoir été scellé dans le coffre-fort d’une banque new-yorkaise pendant près de 70 ans, a rapporté CNN. Dans son journal, la jeune polonaise raconte sa vie de 15 à 18 ans, un récit bouleversant qui n’est pas sans rappeler le célèbre journal d’Anne Frank. Renia Spiegel est née en 1924 et a vécu à Przemyśl, en Pologne, envahie par les nazis en 1941. Son journal raconte son évasion après les bombardements de sa ville natale et son retour dans le ghetto…

Portrait de Renia Spiegel Wikipedia

Renia Spiegel a été tué par les nazis en 1942 à l’âge de 18 ans alors qu’elle était cachée. Elle a confié son journal intime à son petit ami, Zygmunt Schwarzer, qui  a survécu  à la Shoah  puis a remis le journal à Elizabeth,  la sœur de Renia en 1950 à New York. Celle-ci, aujourd’hui  âgée de 87 ans, n’a jamais pu se résoudre à le lire et a décidé de le déposer dans un coffre-fort à la banque. Ce n’est qu’en 2012 que sa fille, Alexandra Bellak, l’a lu et a souhaité le faire traduire en anglais. Il sera finalement publié le 19 septembre.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Bouleversée par la lecture du récit de sa défunte tante, Alexandra Bellack, a confié à CNN: « J’étais curieuse de mon passé, de mon héritage, j’ai compris la profondeur de cette femme, sa maturité, son écriture et sa poésie raffinée, et avec la montée de tous les« ismes »- antisémitisme, populisme et nationalisme, ma mère et moi avons vu la nécessité de le publier ».

Le récit de Renia, qui fait près de 700 pages, commence en janvier 1939, alors qu’elle est âgée de 15 ans. Elle rêve alors de devenir poète. Mais elle est juive, elle vit en Pologne et c’est le début de la guerre. Elle et sa sœur Elisabeth fuient leur ville natale et quelques années plus tard, alors qu’elles sont de retour à Przemysl, elles sont enfermées dans le ghetto avec 20 000 autre juifs. La jeune Renia tombe alors amoureuse de Zygmunt Schwarzer mais son idylle ne  sera que de courte durée. Le 30 juillet 1942, Renia est abattue par les Nazis, qui trouvent sa cachette, quelques heures seulement après avoir échangé un premier baiser avec Zygmunt.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here