Benjamin Netanyahou: « Je n’exclus pas des ministres arabes dans mon gouvernement »

Lors d’une interview avec Ynet, hier soir à la résidence officielle du Premier ministre à Jérusalem, Benjamin Netanyahou a dit ne pas exclure des ministres arabes au sein de son cabinet à l’exception d’Ayman Odeh et d’Ahmad Tibi qui seraient déjà en train de négocier, selon lui, des postes ministériels avec les dirigeants de Kahol Lavan….

Photo by Yonatan Sindel/Flash90

« Ils négocient déjà. Ils ont dit qu’ils ne le feraient pas? Mais évidemment qu’ils vont le faire… cela se produit déjà en ce moment, nous l’avons même vu dans le Yediot Ahronot« …. a déclaré Netanyahou  à Ynet hier soir.

« Ah Oui qu’ont-ils dit déjà ? Nous ne disqualifions pas les ministres arabes….et bien, moi non plus, je ne les disqualifieraient pas non plus mais j’en disqualifie certains…ceux qui sont de gauche... » a déclaré Netanyahou à Ynet avant d’expliquer : « Je pense que l’intérêt national exige une politique de droite au niveau national et que les Gantz-Lapid ne sont  pas de droite. Ils ont commis toutes les erreurs, ils se sont opposés à la barrière de sécurité que j’ai installée dans le Sinaï, ils se sont opposés à la sortie de l’accord nucléaire« .

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

5 Responses to Benjamin Netanyahou: « Je n’exclus pas des ministres arabes dans mon gouvernement »

  1. D’après le détraqué premier ministre pour quelques jours encore Kahol Lavan seraient déjà en train de négocier avec Ayman Odeh et d’Ahmad Tibi, plus tien ne l’arrête ses mensonges sont de plus en plus gros et grossiers, comment est ce que des gens peuvent voter pour lui ? Ses délires sont la preuve évidente qu’il faut le chasser car il devient de plus en plus dangereux, et j’espère que le gouvernement qui siégera après lui prendra de toute urgence les mesures nécessaires pour faire établir un état des lieu de la situation économique, diplomatique et sur tous les plans que laissera ce MENTEUR ce MANIPULATEUR en partant.

  2. Les dernières cartouches d’un homme aux abois. Peu lui importe le gouvernement d’Israël. Peu lui importe de quoi il sera composé demain. L’important c’est de sauver sa peau de la prison. Pour cela il est prêt à toutes les compromissions, même les plus sordides. Ce dernier mensonge n’est que roupie de sansonnet à côté de ce dont il serait capable pour arrêter le cours de la justice. Il est même prêt à pulvériser la démocratie israélienne pour prix de son immunité et celle de sa trouble femme.

  3. Brrrrr ! j’ai froid dans le dos.

    Ce menteur et manipulateur a suscité l’admiration dans tellement de chaumières malgré toutes les insuffisances qui le ternissent sur le plan social. Et cela restera dans les annales, ne vous en déplaise.

    Votre réquisitoire est odieux. Vous aussi ne reculez devant rien, notamment lorsqu’il s’agit de tuer dans l’œuf toute chance de laisser la justice faire son travail. Vous êtes un apprenti procureur sans talent car l’estime de vous-même aurait dû vous suggérer la modération dans une affaire d’état qui vous dépasse. Ce qui choque le plus, ce n’est pas tant que vous ayez raison ou pas mais votre impitoyable acharnement à mettre la charrue devant les bœufs.

    Vous m’avez tout de même convaincu d’une chose : nous n’avons pas la même éducation.

    Les dernières cartouches d’un homme aux abois ! N’y a-t-il pas de quoi l’être face à la meute de loups qui ne cessent d’hurler à son anéantissement ?

    Ne doit-on pas être plus décent, responsable et mesuré quand il y va d’un peuple et d’une nation encerclée par des centaines de milliers d’ogives en tous genres ? Ne pensez-vous pas que les dernières cartouches de cet homme que vous harassez pourraient avoir leur utilité ?

    Je vais peut-être vous surprendre mais voici comment je réfléchis : Bibi en a suffisamment fait pour son peuple et son pays. On doit pouvoir lui pardonner quelques frasques dans la mesure où le poids de ses pêchés ne fait pas basculer la balance du mauvais côté. Autrement dit, quand bien même ne coïnciderait-il pas avec toute la vérité, je lui conserverai mon admiration la plus totale, admiration que je ne gaspille pas facilement si… vous suivez mon regard.

    • Netanyahou DEGAGE tu as fait trop de mal au peuple d’Israël et que dieu pardonne aux adeptes de ta secte aveuglés par tes discours empreint de mensonges.

  4. Pingback: Benjamin Netanyahou: « Je n’exclus pas des ministres arabes dans mon gouvernement » | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *