Benny Gantz en meeting à Tel Aviv devant des milliers de nouveaux immigrants

Benny Gantz, leader du parti Kahol Lavan (Blanc Bleu) s’est exprimé   devant des milliers d’olim Hadashim (ndlr Nouveaux immigrants) du monde entier réunis au Hangar 11 au Namal Tel Aviv. Tel-Avivre était invité à ce meeting organisé par le Times of Israel et l’association TLV International. Devant un public d’Olim  originaires des Etats-Unis, d’Europe et d’Australie… Benny Gantz a évoqué ses positions concernant l’Iran, le conflit Israélo-palestiniens, la société israélienne…

Benny Gantz, lors de l’ événement à Tel Aviv le 9 septembre 2019. Photo de Flash90

« L’Iran est un problème régional et même mondial mais c’est avant tout un véritable enjeu pour la sécurité de notre pays » a déclaré Benny Gantz. « J’ai passé presque quatre décennies à protéger mon pays, des scénarios sécuritaires contre l’Iran, j’en ai déjà préparé »…. »C’est un sujet suffisamment important pour que nous soyons tous unis et surtout pour ne pas être instrumentalisé à des fins de campagne électorale. Les informations sécuritaires que nous recevons doivent rester confidentielles, les médiatiser, comme vient de le faire Benjamin Netanyahou est une grave erreur… » selon le leader de Kahol Lavan.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Sur des négociations dans la perspective d’un accord de paix avec les palestiniens, Benny Gantz a rappelé que tôt ou tard nous devrions arriver à un accord de paix. « Néanmoins, nous n’accepterons jamais que Jérusalem soit divisée, ni même de revenir sur les frontières d’avant 67« .

Concernant ses déclarations sur un « gouvernement libéral », Benny Gantz a rappelé qu’il était traditionaliste… « Pour l’anecdote Israël Katz et moi fréquentons la même synagogue! » Je reste profondément attaché au contenu de notre déclaration d’indépendance: Israël est un état juif, la colonne vertébrale de notre état est le judaïsme, mais nous ne sommes pas et ne devons pas être un état religieux! » a-t-il déclaré.

« Le gouvernement doit représenter et servir la majorité des israéliens » a déclaré Gantz avant d’expliquer « Ce qui est différent d’un calcul mathématiques dont l’objectif est de cumuler une majorité de députés qui   s’évertue par la suite de satisfaire les besoins d’une petite partie de la population plutôt que d’avoir une vision global et chercher des solutions dans l’intérêt de tous ».

« Notre peuple est comme le mur des lamentations, il y a des grandes pierres, des petites, des larges, des fines ». Il n’y a pas une seule façon d’être juif, il y a le peuple juif avec toutes ses facettes différentes…nous sommes un » a lancé le possible futur premier ministre.

Interviewé sur les principaux problèmes auxquels Israël est confronté, Benny Gantz a répondu « Nous sommes tous d’accord sur les problèmes sécuritaires auxquels notre pays est confronté, ce qui m’inquiète tout autant aujourd’hui,  c’est l’évolution de la société israélienne. Avant, nous regardions ce qui nous unissait aujourd’hui nous pensons plus à ce qui nous sépare qu’à ce qui nous rapproche… et cela est inquiétant pour l’avenir de notre société« .

Concernant son programme en matière de politique intérieure, le candidat de Kahol Lavan a indiqué avoir pour ambition de positionner Israël à la première place des pays de l’OCDE en matière de santé et d’éducation.

« Santé, éducation, justice social et sécurité sont les 4 domaines dans lesquels le poids et la qualité du service publique doivent être prépondérants » a martelé Benny Gantz.

Benny Gantz a clôturé ce meeting en remerciant le public d’avoir franchi le pas de l’Alyah, cette concrétisation du rêve sioniste… « Ce que vous donnez est à vous pour toujours. Ce que vous donnez au pays, vous appartient personne ne pourra vous le reprendre« .

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *