Le Premier Ministre libanais, Saad Hariri, a déclaré hier: « Le Hezbollah est un problème pour toute la région »

Lors d’une interview hier sur la chaîne américaine CBNC, le 1er ministre libanais, Saad Hariri  a déclaré que le ‘Hezbollah n’était pas seulement le problème du Liban mais celui de toute la région ».

Saad Hariri a ajouté: « Si Israël veut promouvoir le scénario selon lequel le Liban est responsable, bla bla bla… c’est ce que Netanyahou dit, et si vous voulez acheter cette version, pas de problème mais il sait, et la communauté internationale sait que c’est faux. Nous ne sommes pas d’accord avec les actions du Hezbollah, je ne suis pas d’accord avec leurs actions…« 

Saad Hariri

Ces déclarations interviennent dans le contexte de tensions de ces dernières semaines entre Israël et le Liban suite aux actions du Hezbollah.

Rappel des faits

Dimanche 25 août, des drones d’origine israélienne, selon le Liban, ont ciblé  le fief du Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth.

Mercredi 28 août; le Liban tire sur des drones israéliens qui survolaient le sud du pays

Dimanche 1er septembre, des échanges de tirs ont eu lieu entre le Liban et Israël. Un missile anti-char avait dans un premier temps été tiré depuis le Liban.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Selon un responsable de la défense israélienne les incidents auraient trouvé une issue rapide parce que Nasrallah aurait lui-même demandé au ministre libanais Saad Hariri et aux responsables français, égyptiens et américains de faire pression sur Israël pour qu’il n’intensifie pas  les combats.

Mais dans son discours télévisé, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a aussi déclaré que, si la flambée avec Israël à la frontière était terminée, l’épisode avait provoqué pour lui une « nouvelle phase » dans laquelle le groupe soutenu par l’Iran « n’avait plus de lignes rouges ». Le leader du parti chiite menace de frapper « en profondeur » Israël, en cas d’attaque.

Empêcher l’Iran d’obtenir une bombe nucléaire demeure la priorité absolue d’Israël, mais contrecarrer le projet de missile de précision du Hezbollah est devenu le deuxième objectif de l’Etat Juif qui cherche à empêcher coûte que coûte l’implantation iranienne dans tous les pays du Moyen-Orient y compris l’Iraq et le Yémen.

Selon Tsahal, avec images satellitaires à l’appui, le Hezbollah avec l’aide de l’Iran, aurait transporté du matériel spécialisé dans une usine d’armes située près de la ville d’Al-Nabi Sheeth dans la vallée de Bekaa au Liban afin de construire une chaîne de production de missiles à guidage de haute précision. L’usine, qui est opérationnelle mais manque de composants majeurs, est d’une « importance capitale » pour le Hezbollah, a déclaré l’armée…

Print Friendly

6 Responses to Le Premier Ministre libanais, Saad Hariri, a déclaré hier: « Le Hezbollah est un problème pour toute la région »

  1. Le Liban,par l’intermédiaire de son 1er Ministre, dit qu’il n’est pas d’accord avec le Hezbollah, mais il est autant complice que responsable e
    coupable car il n’a entrepris aucune action à leur encontre.

  2. Tien il ce réveille ce lui la !!!!!!!!!! un peux tard

  3. No kidding! It’s Aoun doing! Is he not the President?

  4. Il a surtout peur pour sa vie s’il ne soutient pas le hezbollah comme il le fait. Gouvernement libanais fantoche ou carrement collabo. Israel ne peut que denoncer le soutien du gouvernement à ce parti terroriste, avec l’aide de la france !

  5. Alors, qu’attend t-il pour en finir définitivement avec cet état (terroriste) dans l’Etat? ?!

  6. Eh Saad Hariri c’est maintenant que vous vous réveillez?
    Michel Aoun ne doit sûrement pas être d’accord avec vous. Il a les yeux de chimène pour le Hezbollah
    ROSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *