Le fils de l’ancien président égyptien décède à l’âge de 24 ans

Abdullah Morsi, le fils cadet de l’ancien président égyptien Mohammed Morsi, est décédé mercredi d’une crise cardiaque dans un hôpital du Caire, a rapporté l’agence de presse turque Anadolu. La chaîne qatarie al-Jazeera a confirmé le décès. Le ministère égyptien de la Santé ne l’a pas encore commenté…

Abdullah Morsi

Plusieurs médias ont relayé l’information. ‘’Il a été victime d’une crise cardiaque’’, a annoncé le frère du défunt, Ahmed Morsi. Abdullah Morsi est décédé dans un hôpital de Giza, au sud de la capitale du Caire deux mois après la mort de son père, Mohamed Morsi. Abdullah Morsi était devenu le porte-parole de la famille après la mort de son père décédé à l’âge de 67 ans, après s’être effondré, apparemment d’une crise cardiaque, lui aussi, devant un tribunal du Caire alors qu’il était accusé d’espionnage avec le groupe islamiste militant palestinien du Hamas.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Figure emblématique du mouvement islamiste des Frères musulmans, désormais interdit, Mohamed Morsi est devenu le premier dirigeant démocratiquement élu du pays en 2012 après le soulèvement populaire qui a renversé le dirigeant Hosni Moubarak. En 2013, un an après son élection, il a été évincé du pouvoir et détenu lors d’un coup d’État militaire à la suite de manifestations de masse contre son régime. Abdul Fattah al-Sisi, ancien chef des armées a pris le pouvoir depuis. Après la destitution de Morsi, les autorités ont pris des mesures de répression contre ses partisans et d’autres dissidents. Des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées. En 2016, le plus haut tribunal égyptien a annulé la peine de mort prononcée contre Mohamed Morsi et contre cinq autres dirigeants des Frères musulmans. Au moment de sa mort pendant le procès, Mohamed Morsi avait déjà été condamné à une peine totale de 45 ans de prison dans divers procès.

Abdullah Morsi a été arrêté l’année dernière pour appartenance à un groupe dissident. Il a été libéré sous caution quelques heures plus tard. Un autre fils du président déchu, Ossama Morsi, a été arrêté en 2016 pour « incitation à la violence » et se trouve encore actuellement en prison.

Tel-Avivre –

Print Friendly

3 Responses to Le fils de l’ancien président égyptien décède à l’âge de 24 ans

  1. Pingback: Le fils de l’ancien président égyptien décède à l’âge de 24 ans | Coolamnews

  2. Je ne crois pas a une mort ¨naturelle¨…

    • Reikist, tu as le droit de croire ou ne pas croire à ce que tu veux, encore faudrait-il avoir des bases solides pour mettre en doute une information. Dire « Je n’y crois » pas est un peu trop facile et sans fondement, un peu trop « Tout est une machination », « Tout le monde nous ment », et un peut trop « Tout est un coup monté ». Ne trouves-tu pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *