Malgré la menace de grève, la rentrée de presque deux millions et demi d’élèves israéliens, s’est bien passée…

En Israël, la nouvelle année scolaire a commencé ce dimanche. Environ 2 354 000 élèves des écoles maternelles, primaires, collèges et  lycées ont débuté cette nouvelle année à 8 heures du matin. La semaine dernière encore, une grève générale des enseignants menaçait jusqu’à la dernière minute cette rentrée qui a finalement eu lieu dans des conditions normales. Les 2 354 000 élèves  ont été accueillis par 200 000 enseignants et un nouveau ministre de l’éducation qui a déclaré marquer cette année scolaire par la responsabilité mutuelle et le renforcement des valeurs…

Photo by Chen Leopold/Flash90

Sur les quelques 2 354 000 élèves, 1 074 000 sont des élèves du primaire, 296 000 du collège et 461 000 du lycée.

Mais la semaine dernière, une grève générale des enseignants menaçait encore jusqu’à la dernière minute cette rentrée assombrie par un différend entre le ministère des Finances et le Syndicat des enseignants israéliens, qui a finalement été résolu après un accord sur de nouvelles conditions de congés de maladie et de retraite des enseignants.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Le système éducatif israélien devra encore faire face à nombres de défis pour l’année à venir dont l’éducation spécialisée, la protection de la petite enfance et aussi la pénurie d’enseignants en particulier dans le domaine des sciences, de l’anglais et des maths. Et malgré la levée des menaces de grève presque 34 000 élèves n’ont pas été à l’école ce dimanche en raison de grève des autorités locales. 48 établissements et 495 jardins d’enfants sont restés fermés. A Tel Aviv, près de 1 300 enseignants sont en grève ce dimanche, pour protester contre les conditions de leur emploi.

Le ministre de l’Education, le rabbin Rafi Peretz, a déclaré samedi soir, à l’issue du Chabbat: « Les défis sont si complexes que notre travail ne doit pas s’achever  à la fin de la journée d’école. L’élève doit façonner son caractère même en dehors des bâtiments de l’école. Nous devons concevoir  une société morale et solidaire qui valorise la responsabilité mutuelle et, par conséquent, le thème central que j’ai choisi pour cette année est la responsabilité mutuelle. « 

Le 17 septembre prochain sera une journée de congé pour tous y compris pour les élèves en raison de nouvelles élections à la Knesset. Et dès la fin du mois de septembre, soit à peine un mois après les grandes vacances, les élèves seront de nouveau en longues vacances pour les fêtes de Tichri qui commenceront avec Rosh Hashanah et Yom Kippour et se terminerons avec Soukkot. Autant dire que cette rentrée démarre soft comme tous les ans en Israël.

Pour toute question concernant le début de l’année scolaire, le public est invité à appeler le service d’assistance téléphonique au 1-800-222-003.

Tel-Avivre-

 

Print Friendly

One Response to Malgré la menace de grève, la rentrée de presque deux millions et demi d’élèves israéliens, s’est bien passée…

  1. Toujours du bla-bla, RIEN de concret surtout pour les profs SURDIPLOMES qui sont au chômage …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *