Benjamin Netanyahou: « Il n’y aura pas de gouvernement d’union nationale »

En septembre prochain, le Premier ministre Benjamin Netanyahou s’est engagé fermement à ne pas former un gouvernement d’union avec la gauche. Il l’a déclaré dans un article publié dans le quotidien Israel Hayom : « Mon engagement est clair: établir un gouvernement de droite fort après les élections, qui continuera à conduire l’État d’Israël à des réalisations sans précédent et à protéger les citoyens israéliens »

Photo by Gershon Elinson/Flash90

«C’est mon engagement envers les électeurs du Likoud. Il n’y aura pas de gouvernement d’union nationale », a souligné le Premier ministre.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

« Quel est choix auquel Israël est confronté lors des prochaines élections? » Qui sera le prochain Premier ministre israélien? Y aura-t-il un gouvernement de gauche faible et inexpérimenté, dirigé par Yair Lapid et Benny Gantz, ou un gouvernement fort de droite dirigé par le Likoud sous ma direction? « . Ce sont les questions que doivent se poser les électeurs » a poursuivi Netanyahou avant d’ajouter « Pour qu’un gouvernement de droite voit le jour, les électeurs de droite doivent se réveiller de leur apathie« .

« Avigdor Liberman a déclaré dimanche dans une interview à la radio militaire qu’il recommanderait Benny Gantz au poste de Premier ministre. Nous ne devons pas répéter l’erreur de la dernière élection, dans laquelle les électeurs de droite ont perdu sept sièges au profit de partis qui n’ont pas passé le seuil législatif » a conclu l’actuel premier ministre.

Tel-Avivre –

Print Friendly

10 Responses to Benjamin Netanyahou: « Il n’y aura pas de gouvernement d’union nationale »

  1. Si Lieberman a réellement déclaré qu’il recommanderait Ganz comme premier ministre, je puis vous annoncer que son parti n’atteindra sans doute pas le seuil d’éligibilité. Les Russophones ont raison de vouloir moins de religion dans les affaires de l’Etat mais ils comprennent qu’après 70 ans de patience, cela ne vient plus à quelques mois et qu’il ne faut pas mettre en péril la stratégie de Trump-Netanyahu au Moyen-orient et rater cette opportunité historique qui risque de ne pas se représenter avant longtemps.
    Je suis très surpris que Lieberman qui a souvent eu de bonnes idées ait raté ce train là.

    • vous ne trouvez pas que vous allez un peu vite annonçant que Monsieur Liberman n’atteindra pas le seuil d’éligibilité ? Le péril pour l’état d’Israël serait que bibille soit reconduit premier ministre et que nous continuons à sombrer dans l’abîme qu’il nous creuse, rassurez vous Liberman n’a strictement rien raté et l’avenir de notre pays commencera fin septembre un printemps automnal pour le peuple d’Israël après dix ans de partage des richesses du pays entre une petite poignées d’individus, avec un gouvernement et des ministres qui ne seront pas des vendus à la cause personnel d’un individu ni de repris de justice.

  2. Donc si Bibi veut la majorité de postes dans son gouvernement a la Knesset, avec qui va t-il pouvoir s’associer : avec l’extrême droite, et avec les partis religieux en disant a Liberman d’aller se faire voir a gauche dans l’opposition (si son parti atteint le seuil d’ éligibilité car on va l’enfoncer au maximum en meme temps que l’on va anéantir le parti collabo palestinien Avoda) !

  3. Pas plus qu’il n’y aura de premier ministre natanyahou, il ne semble pas se rendre compte que la grande majorité des Israéliens ne veux plus de lui et surtout les jeunes qui vont se mobiliser massivement, car ils veulent une autre vie que celle que leur à imposé bibille durant dix très longue années, certainement qu’il devrai être plus humble et regarder la réalité en face car pour les Israéliens les magouilles, les gouvernement composés de d’anciens et futures repris de justice ça suffit ! ! ! Israël mérite quand même mieux, nous avons testés bibille et avons découvert ces basses valeurs morales nous savons maintenant qui il est et jusqu’où il est capable d’aller, dommage que le likud s’obstine à l’imposer car il finiront par dégager avec lui.

  4. Pingback: Benjamin Netanyahou: « Il n’y aura pas de gouvernement d’union nationale » | Coolamnews

  5. Nathan Abitboul

    En démocratie, existe le principe de présomption d’innocence. Cela veut dire qu’il ne faut pas traiter quelqu’un de criminel s’il n’a pas été condamné par la justice.
    Je constate qu’en Israël avec Netanyahu et Trump aux USA , les médias sont passés aux principe de présomption de culpabilité et estiment que si une personne ne parvient pas à prouver son innocence, elle est coupable.
    Aux USA, ce principe est même appliqué par le procureur spécial Mueller.

    Cette manière de procéder utilise des méthodes fachistes indignes de ces 2 grandes démocraties.
    Comme l’a dit le professeur Dershowitz, juriste réputé mondialement, depuis que le monde existe, aucun ministre n’a été poursuivi pour avoir essayé d’avoir une presse moins défavorable.
    Netanyahu est actuellement le seul homme d’état en Israël ; ceux qui l’attaquent ne veulent pas le bien d’Israël ou dans le meilleur des cas, ne comprennent rien à la géopolitque.
    Il faut reconnaître qu’ils ont des circonstances atténuantes; il est très difficile de résister au rouleau compresseur des fake news de la majorité des journalistes dans le monde et en Israël en particulier.

  6. « le gouvernement de droite fort après les élections » a intérêt à se montrer fort et ferme avec le Hamas comme avec la PA
    sinon c’est vraiment une mauviette qui laisse les israéliens se faire trucider par des petites pourritures islamistes sans se sentir responsable

  7. 12 ans au pouvoir s’appelle une DICTATURE!

  8. Netanyahu men , il fera l union pour tenir le pouvoir. Le but d annuler l election etait de creer l environment pour cet union.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *