Trois soldats israéliens blessés par un palestinien à la frontière de Gaza

Un terroriste palestinien a ouvert le feu sur des militaires de Tsahal dans la nuit de mercredi à jeudi vers deux heures du matin après avoir  franchi la barrière de sécurité séparant la bande de Gaza d’Israël. Un officier israélien et deux soldats  golani ont été légèrement blessés dans la fusillade avec le terroriste arabe palestinien du nom de Hani Abu Salah. Ce dernier a été  tué et selon Tsahal, il appartenait à une unité du Hamas responsable de la violence frontalière le long de la barrière de sécurité. 

Hani Abu Salah, du Hamas,

Le terroriste a atteint la barrière de sécurité avant d’entrer en territoire israélien. L’attaque a eu lieu dans la zone où les FDI construisent une barrière souterraine le long de la frontière afin d’empêcher les tunnels transfrontaliers du Hamas. Les soldats du bataillon golani ont repéré l’intrus et ont ouvert le feu.  Le terroriste a été tué et un officer et deux soldats isrliens de la brigade golani blessés. L’officier et les trois soldats ont été hospitalisé au centre médical Soroka à Beer Sheva mais leur état est à présent qualifié de modéré. Les familles des soldats ont été informées.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

 Le terroriste, Hani Abu Salah était un combattant de la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam. Il était armé d’un fusil AK-47 et de plusieurs grenades à main. Selon des sources à Gaza, le frère de Hani Abu Salah,  Fadi Abu Salah serait un Palestinien handicapé tué par un tireur isolé israélien lors des émeutes de la bande de Gaza en mai 2018. Il semble donc qu’il s’agisse d’une vengeance et pas d’un complot militaire sophistiqué, tel qu’une attaque visant à attirer les troupes des FDI dans la zone où elles pourraient être prises en embuscade ou touchées par des mortiers et des missiles anti-aériens lancés par d’autres combattants du Hamas.

Après l’incident, un char de l’armée israélienne a tiré sur le point d’observation du Hamas près de la barrière de sécurité a informé l’armée dans un communiqué.

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *