La victime revient sur sa déposition: tous les adolescents israéliens accusés de viol collectif à Chypre, seront libérés aujourd’hui

Tous les adolescents israéliens accusés d’avoir violé une jeune britannique de 19 ans à Ayia Napa, à  Chypre, il y a près de deux semaines seront libérés et rentreront chez eux dimanche en Israël. La jeune britannique aurait modifié sa version des faits… 

.

Dans cette affaire douze adolescents israéliens âgés de 15 à 19 ans avaient été arrêtés pour viol collectif sur une jeune britannique de 19 ans. La jeune femme avait prétendu avoir été  attaquée dans une chambre d’hôtel par plusieurs adolescents israéliens ivres qu’elle venait de rencontrer. Elle avait affirmé avoir été agressée sexuellement par plusieurs adolescents, alors que les autres les regardaient.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Trois des suspects admettent avoir eu des relations sexuelles avec elle mais consenties. Les autres ont toujours nié avoir pris part aux agressions sexuelles présumées ni même avoir étés présents dans la chambre d’hôtel. Jeudi dernier, cinq des douze jeunes garçons israéliens  soupçonnés d’avoir violé la touriste britannique à Chypre, ont été relâchés après  des tests ADN qui ont montré qu’ils n’étaient pas sur la scène de l’agression sexuelle présumée. Les sept autres adolescents sont restés en garde à vue.

« Comme je l’ai expliqué tout au long de la procédure, il n’y a pas eu de viol », a déclaré Nir Yaslovitch, un avocat représentant l’un des adolescents. « Les jeunes israéliens qui sont partis en vacances ont vécu un cauchemar, a présent ils rentrent chez eux »a-t-il poursuivi avant d’ajouter: « la présumée victime a changé sa version des événements, et c’est ce qui  porte, les enquêteurs  à croire que cette histoire était fausse », a conclu Yaniv Habari.

« Le tribunal a appris que la victime présumée était impliquée dans une relation avec l’un des sept suspects et avait eu des contacts sexuels avec plusieurs des six autres en l’espace de quelques jours » a aussi expliqué Yaniv Habari.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

2 Responses to La victime revient sur sa déposition: tous les adolescents israéliens accusés de viol collectif à Chypre, seront libérés aujourd’hui

  1. Il est tellement facile d’envoyer un homme en prison. Et encore plus facile si l’accusatrice a été consentante, voire l’initiatrice.

    Et bien sûr, les juges et les policiers tombent dans le piège, surtout si l’accusé occupe une position sociale élevée: Lesdits représentants de la justice ne font qu’une enquête à charge et se sentent valorisés auprès de leur hiérarchie qui, souvent est du même acabit.
    Ils ne mesurent pas les conséquences dramatiques de leur légèreté.

    Je sais de quoi je parle …

  2. Pingback: La victime revient sur sa déposition: tous les adolescents israéliens accusés de viol collectif à Chypre, seront libérés aujourd’hui | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *