Manifestation dans tout le pays : un policier qui n’était pas en service a tué dimanche un adolescent israélien d’origine éthiopienne 

Des milliers de membres de la communauté éthiopienne sont descendus dans la rue hier pour protester contre l’assassinat, dimanche, d’un adolescent israélien d’origine éthiopienne par un policier qui n’était pas en service et qui a sorti son arme alors qu’il tentait d’intervenir dans une bagarre de rue….

Des israéliens d’origine éthiopienne protestent après la mort de Solomon Tekah, un jeune homme de 19 ans, tué par balle  par un officier de police en dehors de Kiryat Ata, le 1er juillet 2019. Photo de Meir Vaknin / Flash90

Des manifestations se sont déroulées dans tout le pays de Haïfa à Beer Sheva à la suite du décès de Solomon Tekah, âgé de 19 ans, abattu par un policier en civil et en congé qui a déclaré craindre pour sa sécurité et celle de sa famille. Des manifestations ont eu lieu à Rehovot,  Beer Sheva,  Ashkelon et Ashdod ou les manifestants ont bloqué l’entrée sud de la ville, ainsi que les principales routes de la région.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

La plus grande manifestation a eu lieu à Kiryat Ata, dans la banlieue de Haïfa, où plus de 1 000 personnes ont bloqué la jonction de la Histadrut depuis le matin. Des dizaines de manifestants avec des pancartes sur lesquelles étaient écris « Solomon Tekah est parti en vacances d’été et est revenu dans un cercueil » se sont également rassemblés lundi soir devant le domicile du ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, à Kiryat Ono, près de Tel Aviv.

Solomon Tekah, 19 ans, a été abattu dimanche soir à Kiryat Haim, dans la banlieue de Haïfa, par un officier de police en civil et en vacances qui a sorti son arme alors qu’il tentait d’intervenir dans une bagarre de rue. Le policier  qui se baladait en famille au moment des faits, a été arrêté et est actuellement en résidence surveillée. Il a déclaré avoir ouvert le feu pour se protéger et protéger sa famille.

Ce n’est pas la première fois qu’un officier de police tue un membre de la communauté éthiopienne. En janvier dernier, Yehuda Biagda , un jeune homme de 24 ans souffrant de problèmes de santé mentale, a été tué par balle à Bat Yam, près de Tel Aviv, par un policier qui a déclaré s’être senti  menacé par le couteau que Biagda brandissait. Mais selon des témoins, les deux hommes étaient à une certaine distance lorsque le policier a ouvert le feu. L’avocat du policier a déclaré à l’époque que son client avait tiré en « dernier recours »…

Tel-Avivre –

Print Friendly

7 Responses to Manifestation dans tout le pays : un policier qui n’était pas en service a tué dimanche un adolescent israélien d’origine éthiopienne 

  1. Je suis complètement solidaire des Juifs Israéliens d’origine Éthiopienne, c’est le deuxième jeune qui se fait assassiner par la police en moins d’un an, j’ai honte, honte d’être Israélien, voila une catégorie d’Israélien ni ne semble pas convenir parce que noire, tout est fait en Israël pour que les Juifs noirs soient méprisés et considérer comme des sous hommes, à commencer par l’embauche ou dans la majorité des entreprises les Israéliens préfèrent employer des arabes qu’ils font venir de cis-jordanie plutôt que des Juifs Éthiopiens, la situation est lamentable et ne s’arrange pas car nous laissons cette catégorie de la population dans la misère et sans travail, le mépris pour eux va de la naissance jusqu’au cimetière et l’état ne semble pas du tout se préoccuper de cette situation, souhaitons qu’au moins à l’avenir les policier sauront se contenir et ne plus avoir la gâchette aussi facile quand il s’agit de tuer un Juif noir ! ! ! Il est bon de noter quand même que nos frères noirs sont mobilisable pour aller faire l’armée c’est la seule chose qui leur est accordé.

  2. Un scandale sans nom ,insupportable par son injustice. A quand une réaction du gouvernement? Du Président?

  3. « Assassinat » écrivez-vous ; c’est une accusation très grave sachant au’un « assassinat » est un homicide prémédité.
    Est-ce que vous confirmez ce terme ?

    • Je confirme qu’en moins d’un an deux noirs Israéliens ont été assassinés et j’espère que la police et surtout la justice ira jusqu’au bout et que ceux qui dégainent sans trop réfléchir seront punit, je suis pas un juriste mais je répète trop c’est trop et l’acharnement contre nos frères Juifs noirs doit cesser car c’est plus qu’intolérable dans une « démocratie » je suppose que la situation vous convient plus le terme que j’emplois ! ! !

  4. Pingback: Manifestation dans tout le pays: un policier qui n’était pas en service a tué dimanche un adolescent israélien d’origine éthiopienne  | Coolamnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *