4 morts et 21 blessés dans des frappes israéliennes près de Damas

Des avions israéliens ont attaqué des positions militaires syriennes lundi matin. Un missile aurait tué quatre civils et blessé 21 autres près de Damas, ont rapporté les médias syriens…

.

Photo by Neal Badache/FLASH90

Depuis l’espace aérien libanais, des avions israéliens ont bombardé des positions militaires de la province centrale de Homs et de la banlieue de Damas, a déclaré l’agence de presse syrienne SANA en précisant que les forces de défense antiaériennes syriennes avaient ouvert le feu sur les missiles israéliens.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

L’agence SANA a également précisé que parmi les morts figurerait un bébé et que des enfants compteraient parmi les blessés de la ville de Sahnaya, au sud-ouest de Damas. L’Observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres a rapporté que des attaques aériennes israéliennes ainsi que des tirs d’ unités de combat navales auraient touché au moins dix cibles du gouvernement syrien, parmi lesquelles un centre de recherche et des bases du Hezbollah situées près de la frontière syro-libanaise.  Selon la chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen, affiliée au Hezbollah, la ville d’Al-Kiswah, près de Damas, dans laquelle se trouvait un dépôt d’armes aurait été touchée par les missiles israéliens

Israël ne commente généralement pas  ses frappes en Syrie  bien qu’il ait récemment ( le 12 juin dernier) reconnu avoir attaqué des cibles iraniennes d’Al-Kiswah. Depuis 2011, Israël procède régulièrement à des frappes contre les positions syriennes et iraniennes sur le territoire syrien. Pendant des années, Tsahal est resté silencieux sur ces attaques contre l’Iran et ses mandataires chiites opérant en Syrie. Mais ces derniers mois, Israël a commenté plus ouvertement ses activités dans la région. Ainsi, le 2 juin, les forces de défense israéliennes ont revendiqué l’attaque de positions militaires syriennes dans le sud du pays en réponse à plusieurs roquettes tirées sur le nord d’Israël depuis le territoire syrien. Une source militaire citée par l’agence de presse syrienne SANA avait déclaré que cinq soldats avaient été tués et sept blessés lors de la frappe aérienne israélienne. Quelques jours plus tôt, le 28 mai dernier, Tsahal avait mené un raid aérien au sud-ouest de la Syrie dans la province de Quneitra pour riposter à un tir de missile syrien contre un de ses avions. Toujours selon l’agence de presse officielle Sana, le missile israélien avait alors tué un soldat syrien et en avait blessé un autre.

Tel-Avivre –

Print Friendly

2 Responses to 4 morts et 21 blessés dans des frappes israéliennes près de Damas

  1. Les Israeliens doivent rembourser l argent depense pour la propagande aux Juifs!

  2. Le hamas doit rembourser les millions de dollards encaissés pour la population et non pas pour se remplir les poches et verser un salaire à vie aux terroristes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *