Avant de dissoudre la Knesset, Bibi aura tout essayé, y compris de s’allier avec la gauche travailliste

Selon la loi, le Premier ministre avait jusqu’à mercredi 23h59 pour informer le président Reouven Rivlin de la formation d’une coalition. À la suite d’un désaccord avec Avigdor Lierbman sur la loi de conscription des étudiants de Yeshiva, Netanyahou n’a pas été en mesure de former le gouvernement et a préféré dissoudre l’assemblée législative à peine formée plutôt que la tâche soit confiée à l’un de ses rivaux. Il est clair que Netanyahou a choisi la peste plutôt que le choléra, mais revenons quelques heures avant la dissolution pour tenter de comprendre ce qui s’est passé  et comment Netanyahou, qui a pourtant déployé de nombreux effort pour empêcher la dissolution, a finalement failli…

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’adresse aux médias à l’issue d’un vote sur un projet de loi visant à dissoudre le Parlement, à la Knesset, à Jérusalem le 30 mai 2019. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Les membres de la Knesset ont voté mercredi soir la dissolution du Parlement israélien parce que  le Premier ministre Benjamin Netanyahou n’a  pas réussi à conclure d’accord de coalition avec ses futurs partenaires. Chacun pensait qu’il allait pouvoir retourner la situation à la dernière minute comme il l’a fait maintes fois dans le passé. Le mythe selon lequel Netanyahou arrive toujours à ses fins s’est peut-être effondré hier soir. Et pourtant avant de capituler pour la dissolution, Netanyahou a sorti bon nombre de cartes qu’il avait dans sa manche.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Au cœur de l’échec de la formation de la coalition gouvernementale se trouve l’un de ses plus anciens compagnons politiques: Avigdor Liberman qui avait promis de rejoindre la coalition mais qui dans les dernières semaines a fait valoir sa ligne rouge: le vote en deuxième et en troisième lecture de la loi de conscription des étudiants de Yeshiva telle qu’elle avait été votée en première lecture. Les partis orthodoxes ont refusé cette condition et une bataille qui a mené jusqu’à la dissolution de l’assemblée s’est engagée entre Liberman et les chefs des partis orthodoxes, Dheri et Lizman. Quelques heures avant le vote, hier soir, Netanyahou a tenté d’offrir à Liberman et aux partis ultra-orthodoxes un nouveau compromis sur le projet de loi mais l’offre a été une nouvelle fois rejetée par les deux partis.

Par ailleurs, Le Likoud avait annoncé  avoir recueilli le soutien de 60 membres de la Knesset, ce qui laissait tout de même à Netanyahou la possibilité de former un gouvernement même si les choses auraient été compliquées. Mais au dernier moment le parti Koulanou qui semblait avoir accepté mardi de rejoindre la liste du Likoud a nié avoir signé quoi que ce soit.

Il était 22 heures hier soir lorsque les députés  sont montés sur l’estrade pour présenter leur évaluation de la situation. L’opposition qui avait l’intention de voter contre la motion visant à dissoudre la Knesset a décidé de retirer ses réserves et de permettre au vote de se dérouler immédiatement. Face à la perspective de nouvelles élections après avoir échoué à former une coalition, Netanyahou a tenté une dernière escouade: persuader le parti travailliste de le rejoindre au gouvernement. Le Premier ministre aurait offert le ministère de la Justice à Shelly Yachimovich, ancienne dirigeant du parti travailliste, ainsi qu’un soutien à Amir Peretz pour candidater à la présidence de l’Etat. Avi Gabbay, le chef du parti travailliste a alors convoqué une réunion pour considérer l’offre, mais les membres du parti jugeant l’offre généreuse, l’ont finalement rejetée…

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

One Response to Avant de dissoudre la Knesset, Bibi aura tout essayé, y compris de s’allier avec la gauche travailliste

  1. Il a accuse liberman pour son echec mais il est le premier a avoir supplie le labour de le moindre, hypocrisy lui les travailleurs social d Israel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *