Une vague de chaleur est attendue en Israël: Attention aux feu pendant Lag Ba Omer

Une vague de chaleur devrait s’installer à partir de mercredi et jusqu’à vendredi avec des températures qui atteindront plus de 40 degrés dans tout le pays. Le climat devrait être extrêmement chaud et sec. L’humidité sera quasi nulle et des vents violents devraient souffler. Craignant les incendies, les autorités ont émis des restrictions sur les feux de camp à l’occasion de la fête juive de Lag Ba Omer qui qui aura lieu mercredi soir jusqu’à Jeudi soir.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Lag Ba Omer commémore l’anniversaire de la mort de Rabbi Shimon Bar Yohai, l’auteur du Zohar, l’oeuvre majeure de la mystique juive. Il est de tradition en Israël d’allumer des feux de camps pour l’occasion… 

Photo by Yaakov Lederman/Flash90

Des restrictions sur les feux de camp ont été émises par les autorités, elles entreront en vigueur mercredi à 20 heures et jusqu’à vendredi 20 heures. Les feux ne pourront avoir lieu  que dans des endroits approuvés par les autorités locales et par les services de pompiers. Ni feu ni barbecue ne seront autorisés en forêt. Le service de lutte contre les incendies a interdit de faire des feux dans les régions à moins de 500 mètres des zones boisées, 60 mètres des points de stockage de gaz naturel ou de carburant, 40 mètres des bâtiments et 20 mètres des lignes téléphoniques.

Lag Ba Omer signifie  littéralement le « 33ème jour du Omer », (la valeur numérique de לג  étant de 33) La fête a lieu pendant les sept semaines qui séparent Pessah de Shavouot, une période considérée comme un moment de deuil dans la tradition juive. Le jour de la mort de Rabbi Shimon est une parenthèse de joie pendant ces 49 jours. Elle est ponctuée de festivités et est marquée par des feux de camp qui symbolisent la lumière qui émanait de Rabbi Shimon, l’auteur du Zohar, l’oeuvre la plus importante de la mystique juive qui selon la tradition a etes expliquee en grande partie au XVI  eme siecle par le grand kabbaliste Rabbi Isaac Louria. Chez les séfarades, cette date marque pour ainsi dire la fin de la période du deuil et ce jusqu’à Shavout.

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *