Les communautés défavorisées ont leur école modèle à Tel Aviv

L’école Bialik-Rogozin, établie sous l’égide de ‘’Anna Lindh Foundation’’ dans le quartier sud de Tel Aviv, comprend 1200 élèves, de la 1re à la 12 me classes et emploie plus de 100 professeurs et quelques dizaines de volontaires. Elle assure l’ensemble des cours définis par le ministère de l’Education et tient son budget de la municipalité de Tel Aviv et de différends fonds. Le corpus d’élèves relève de segments les plus défavorisés de la société israélienne…

.

Des travailleurs réguliers provenant de Philippines, d’Amérique du sud, des pays africains tel le Ghana et aussi de nouveaux immigrants, principalement de l’ancienne Union Soviétique, d’Ethiopie. Des Arabes israéliens, des Israéliens de 3me génération vivant sous le seuil de pauvreté, des réfugiés du Darfour.
Plus de 60% de ces familles dépendent d’une variété de services sociaux et plus de 50% sont mono-parentales.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

En total contraste avec situation de base, cette école Bialk-Rogozin, animée par son très charismatique directeur, Eli Nechama, respire la joie de vivre et la soif d’apprendre, dans une ambiance de convivialité et un cadre de vie joyeuse.
Elle pousse les élèves, en dépit de leur environnement familial difficile, à l’excellence dans leur niveau d’étude. En 2014, elle a obtenu un score de 96% de réussite dans les tests Bagrut, un des plus hauts parmi les écoles de Tel Aviv.
Elle enseigne à ses élèves les valeurs et la culture de la société israélienne, en même temps que la connaissance de leurs propres cultures, ainsi que le respect et l’égalité interculturels.

L’école met ainsi en oeuvre sa vision éducative : offrir à tous ses étudiants un éventail d’opportunités de développement de leur potentiel, leur ouvrir un accès au monde du travail, à une vie familiale stable, et développer chez eux un sens d’appartenance à la société israélienne comme à leur communauté.

par Claude Meillet pour Tel-Avivre –

Print Friendly

2 Responses to Les communautés défavorisées ont leur école modèle à Tel Aviv

  1. Pingback: Les communautés défavorisées ont leur école modèle à Tel Aviv | Coolamnews

  2. Cette école Bialik-Rogosin est un exemple d’Israel. tous nos compliments à son directeur Eli Nechama et à toute son équipe.
    כל הכבוד

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *