C’est à Bahreïn que les américains ont décidé de dévoiler l’aspect économique du plan de paix israélo-palestinien

Les États-Unis dévoileront le volet économique du « Deal du Siècle » promis par Donald Trump lors d’une conférence organisée les 25 et 26 juin à Bahreïn, a annoncé dimanche la Maison-Blanche. La date du volet politique reste toujours une inconnue même si les responsables de la Maison Blanche avaient promis pour début juin, après le Ramadan, de dévoiler le plan dans son intégralité…

.

Les Etats Unis sont donc encore secret sur la divulgation du plan de paix israélo-palestinien du point de vue politique même si Jared Kushner, gendre et conseiller de Trump chargé de parvenir à « l’accord ultime » entre Israéliens et Palestiniens, a fait savoir qu’il entendait le dévoiler « très bientôt ». Alors peut- être le fera -t-il avant la conférence prévue le 25  juin à Bahreïn d’autant qu’il avait  dit que ses propositions seraient présentées après le ramadan, qui prend fin début juin.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Peut- être dévoilera -t-il le politique avant l’économique mais cela semble peu probable car Trump qui veut réussir la où tous ont failli depuis des décennies, semble donner une priorité évidente au développement économique palestinien  avec le soutien des pays du Golfe.

Les Etats Unis ont donc annoncé un atelier économique les 25 et 26 juin à Bahreïn intitulé « De la paix à la prospérité » qui réunira des  représentants de gouvernements et des dirigeants d’entreprises d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Il s’agit de définir une « vision et un cadre ambitieux et réalisables pour un avenir prospère pour les Palestiniens et la région,,,, une vision qui ai le potentiel de transformer radicalement des vies et mettre la région en orbite vers un avenir plus radieux »,  a écrit la présidence américaine dans un communiqué commun avec le royaume de Bahreïn.

Enfin, la Maison Blanche n’a pas précisé si des responsables israéliens et palestiniens participeraient à cette conférence-atelier du 25 juin prochain à Manama. Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a déclaré à la presse que les Palestiniens n’avaient pas été consultés au sujet de la conférence. Les Palestiniens ont rompu leurs liens avec la Maison-Blanche depuis la reconnaissance  américaine de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *