Cessez-le-feu conclu entre Israël et Gaza

Un cessez-le-feu aurait été conclu entre Israël et les palestiniens de Gaza vers 04h30 du matin dans la nuit de dimanche à lundi sous l’égide égyptienne, ont annoncé des responsables palestiniens. Pas de confirmation officielle de la part d’Israël mais les violents combats de ces deux derniers jours ont semblé cesser brusquement tôt ce matin. L’armée israélienne a déclaré qu’elle avait levé toutes les restrictions de protection imposées aux résidents du sud d’Israël. Néanmoins, les troupes de Tsahal continuent de se masser le long de la frontière de Gaza en prévision d’une éventuelle reprise des hostilités…

Roquettes lancées de la bande de Gaza vers Israël le 5 mai 2019. Photo de Hassan Jedi / Flash90

Après la mort de quatre Israéliens tués par des tirs de roquettes depuis Gaza, et de vingt palestiniens selon les responsables des organisations terroristes gazaouies, une trêve aurait été conclue mais aucune confirmation n’a été obtenue du côté israélien même si  Tsahal a annoncé la levée de toutes les restrictions de circulation  et que  les écoles et les jardins d’enfants rouvrent leurs portes ce matin à de rares exceptions, notamment Ashkelon. C’est l’Egypte par l’intermédiaire d’un responsable sous couvert d’anonymat qui a confirmé l’accord de cessez-le-feu. Pour le moment les points de passage d’Erez et de Kerem Shalom entre Israël et Gaza  restent  fermés.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Les combats ont commencé samedi. Depuis, quelque 700 roquettes ont été tirées par les palestiniens de Gaza sur le territoire israélien avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu vers 04h30 ce matin.

Selon des sources palestiniennes, des médiateurs égyptiens auraient garanti au Hamas qu’Israël transférerait  des millions d’aide financière qatari à Gaza et ouvrirait sa frontière aux marchandises et à l’aide humanitaire. Israël, pour sa part, aurait déclaré que le renouvellement de tout type de violence à sa frontière rendrait l’accord caduc.

En Israël, l’accord de cessez-le-feu est loin de faire le consensus. Gideon Saar, député du Likoud,  a affirmé qu’Israël n’avait atteint aucun de ses objectifs avec l’accord, précisant que la bataille avec le groupe terroriste basé à Gaza n’avait pas été gagnée, mais simplement différée.

Les députés de l’opposition, Benny Gantz et Yair Lapid ont eux aussi exprimé leur mécontentement face à la trêve.

« Après près de 700 tirs de roquettes,  quatre israéliens décédés et de nombreux blessés, la bataille s’est terminée par une nouvelle reddition face au Hamas et aux organisations terroristes  » a déclaré Gantz avant d’ajouter: « Tout ce que le gouvernement a fait, encore une fois, c’est de laisser la prochaine bataille à notre porte« .

Yair Lapid a accusé Netanyahou d’avoir dirigé la «reddition totale» d’Israël au Hamas. «Netanyahou a utilisé les habitants du sud comme un gilet pare-balles pour se rendre au Hamas. Netanyahou ne résoudra pas le problème à Gaza. Il n’a pas le courage  politique de le faire. À tout le moins, il doit expliquer au peuple israélien la situation, mais il n’a même pas le courage de le faire » a déclaré Lapid.

Tel-Avivre –

Print Friendly

2 Responses to Cessez-le-feu conclu entre Israël et Gaza

  1. YAIR lAPID à étai nommé par Macron commissaire aux gilets jaune pour la france

  2. Israel a ete gifle comme jamais l histoire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *