Après le cessez-le-feu, Benjamin Netanyahou a déclaré: « La bataille n’est pas finie »

« Les forces israéliennes ont porté un coup puissant aux organisations terroristes du Hamas et du Jihad Islamique à Gaza ce week-end« , a déclaré lundi matin le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, lors d’un  un discours après l’accord de cessez-le-feu avec les palestiniens de Gaza négocié par l’Égypte.

Photo by Tomer Neuberg/Flash90

«Nous avons touché plus de 350 cibles, des dirigeants et des responsables terroristes et détruit des bastions terroristes « .  a déclaré Netanyahou « mais malgré le cessez-le-feu, la bataille contre le Hamas n’était pas terminée….nous sommes prêts pour sa suite » a-t-il ajouté avant de conclure: «L’objectif était de restaurer le calme et d’assurer la sécurité des habitants du sud. J’adresse mes condoléances aux familles endeuillées et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés».

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Sami Abu Zuhri, un haut responsable du Hamas, a répondu en qualifiant les remarques de Netanyahou de  »ridicules ». « Certes le conflit n’est pas terminé et ne prendra pas fin tant que les droits du peuple palestinien ne seront pas restaurés« , a-t-il déclaré.

Dans le même temps, le Premier ministre palestinien Muhammad al Shatiya a condamné l’agression israélienne contre la bande de Gaza la qualifiantde « sauvage ». Al-Shatiya a imploré à la communauté internationale d’assurer la protection du peuple palestinien en affirmant que son gouvernement fournirait une assistance aux résidents de la bande de Gaza.

Un cessez-le-feu aurait été conclu entre Israël et les palestiniens de Gaza vers 04h30 du matin dans la nuit de dimanche à lundi sous l’égide égyptienne. L’armée israélienne a déclaré qu’elle avait levé toutes les restrictions de protection imposées aux résidents du sud d’Israël. Néanmoins, les troupes de Tsahal continuent de se masser le long de la frontière de Gaza en prévision d’une éventuelle reprise des hostilités.

Les tirs ont débuté samedi. Quelque 700 roquettes ont été tirées par les palestiniens de Gaza sur le territoire israélien avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. Selon des sources palestiniennes, des médiateurs égyptiens auraient garanti au Hamas qu’Israël transférerait des millions d’aide financière qatari à Gaza et ouvrirait sa frontière aux marchandises et à l’aide humanitaire en échange du cessez-le-feu.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

2 Responses to Après le cessez-le-feu, Benjamin Netanyahou a déclaré: « La bataille n’est pas finie »

  1. Il ne faut pas que je répète depuis 2 ans A monsieur première
    Ministre et président Trump que le seul moyen de finir avec HAMAS/HEZBOLAH /et d’autres Groupes TERORIST
    C est le changement du régime Iranien , depuis 2 ans je répète
    Il me semble. Finalement le Groupe Bilderberg ou Maitre du monde ont appuient cet idée d’intervention en Iran
    Dans les prochains mois et libérer plus de 80 million iranien outage des TERORIST d’etat Islamique on Véra leur
    Décision de 7/10 juin au réunion annuelle à Torino Italy contre la Mafia mogrini qui défende la Mafia Italian pour
    Vendre d’armes au groupe TERORIST via l’iran

  2. Areter de manque la forest en focusant sur detail, annuler oslo Netanyahu a pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *