Un israélien tué et trois blessés par des tirs de roquettes palestiniennes

Plus de quatre cent roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Israël entre vendredi soir et dimanche et le système de défense anti-missile israélien Iron Dome en a intercepté des dizaines. Mais quelques roquettes sont passées malheureusement au travers et ont explosé dans des zones habitées. Moshe Agadi, père de quatre enfants et âgé de 58 ans, a succombé à ses blessures causées par l’explosion d’une roquette à proximité de son domicile. C’est la première victime civile israélienne tuée par des tirs de roquettes depuis 2014.

Frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza le 4 mai 2019. Photo de Hassan Jedi / Flash90

Moshe Aggadi, un résident d’Ashkelon âgé de 58 ans et père de quatre enfants, a été tué samedi soir après avoir été grièvement blessé aux environs de 02h30 du matin par une roquette qui a touché son immeuble dans la région d’Ashkelon. Blessé à la poitrine et à l’estomac, il a été évacué vers l’hôpital Barzilai d’Ashkelon. L’hôpital a annoncé sa mort environ une heure plus tard.

Dans la journee de samedi, à Kiryat Gat, une femme de 80 ans a été grièvement blessée par des éclats d’obus. Elle a été transportée à l’hôpital  Barzilai consciente mais dans un état grave, les éclats  l’ont frappée à la tête. À Ashkelon, un homme de 49 ans a également été légèrement blessé samedi par des éclats aux mains et aux jambes. Encore à Ashkelon, un homme de 35 ans a été  blessé par une roquette qui a touché sa maison. Il a, lui aussi, été transporté à l’hôpital de Barzilai. Douze autres personnes ont été légèrement blessées et d’autres ont subi des chocs émotionnels.

.

.

Plusieurs bâtiments ont été endommagés dans la ville de Sderot et dans plusieurs autres communautés frontalières de Gaza. Une roquette a atterri près d’un jardin d’enfants à Shaar HaNegev à la frontière avec Gaza.

Samedi soir une sirène alerte rouge a retenti dans la ville de Beer Sheva, dans le sud du pays. Selon certaines informations, le Dôme de fer aurait intercepté avec succès certaines des roquettes. Cependant, au moins deux roquettes sont tombées dans la ville même. Une des roquettes a atterri dans un lycée, provoquant un incendie. L’autre a frappé une maison . En outre, deux personnes ont été blessées samedi soir par une roquette qui a atterri dans la ville bédouine de Laqiya, dans le sud du pays. Six personnes ont été transférées au centre médical Soroka de Beer Sheva, certaines en état de choc et d’autres qui ont été blessées alors qu’elles couraient à l’abri.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Des roquettes dont des missiles à longue portée visant des communautés israéliennes de la région centre ont été lancés par les palestiniens à un rythme incessant depuis vendredi soir. Les sirènes Alerte rouge ont sonné dans toutes les villes du sud Ofakim, Kiryat Gat Sderot  et aussi à Ashdod et  jusqu’à Beit Shemesh qui se trouve à environ 20 km de Jérusalem et Rehovot qui se situe à  30 km de Tel Aviv.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a réuni un cabinet de sécurité d’urgence samedi après-midi  au siège du ministère de la Défense à Tel Aviv. Israël a fermé les points de passage frontaliers de Kerem Shalom et d’Erez à Gaza. L’armée a également mis fin à la pêche au large de la côte de Gaza.

Les avions de Tsahal et des hélicoptères de combat ont  frappé des cibles terroristes dans la bande de Gaza samedi après-midi, environ  30 cibles appartenant au Hamas et au jihad islamique, notamment des installations utilisées pour la fabrication d’armes.

L’unité du porte-parole de l’armée israélienne a indiqué dimanche matin que pendant la nuit que 200 cibles terroristes avaient été attaquées. Cette escalade intervient quelques jours avant le Jour de l’indépendance de l’Etat d’Israël et au moment où les musulmans entament le mois  du Ramadan. Israël doit également accueillir  le concours de l’Eurovision 2019 dans moins de deux semaines à Tel Aviv…

Une déclaration conjointe du Hamas et du Jihad islamique à Gaza avertit Israël d’étendre la portée des tirs aux zones métropolitaines autour de Tel-Aviv, si les frappes israéliennes à Gaza se poursuivent.

Tel-Avivre –

Print Friendly

6 Responses to Un israélien tué et trois blessés par des tirs de roquettes palestiniennes

  1. Bravo Israel.

  2. Pingback: Un israélien tué et trois blessés par des tirs de roquettes palestiniennes | Coolamnews

  3. Ils vont sur la lune mais sont incapables – ou serait-ce volontaire comme beaucoup le pensent tout bas-d’en finir avec des voyous et des bêtes sauvages !!!! Le Roi David, lui, a pu vaincre Goliath très facilement parce que D’ était avec lui !!!! Il semblerait que D’ ne soit pas avec ce gouvernement qui ne protège pas ses citoyens !!!!!!!!

  4. Arrêtez de dire n’importe quoi, Avigail , le gouvernement fait ce qu’il peut pour protéger ses citoyens et B.H il y parvient merveilleuseent .Pensez donc des dizaines et des dizaines de roquettes tirées sur Israël et grâce à D.ieu seulement 1 mort .C’est un de trop j’en conviens mais quel autre pays peut se targuer de détourner de leurs cibles des roquettes ennemies ?

  5. Bien parler Viviane , un mort C toujours un mort de trop. Il ne faut pas oublier que C la guerre et que la PAIX n est pas encore signee .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *