Almog Peretz, résident de Sderot en vacances près de San Diego a été blessé lors de la fusillade de la synagogue Habad de Poway. Il a déclaré à la presse israélienne: « Il a pointé son fusil sur moi et a tiré » avant d’ajouter:  « J’ai attrapé autant d’enfants que possible et je me suis enfui, Dieu nous a tous sauvés tous, le terroriste pouvait tuer beaucoup plus de gens« …

Crédit Twitter

Almog Peretz, un habitant de Sderot âgé de 31 ans  blessé lors de la fusillade de la synagogue Habad de Poway proche de San Diego en Californie, a raconté des moments d’horreur: « Il a pointé son arme sur moi et a commencé à tirer. Les balles sont passées à coté mais j’en ai reçu une dans la jambe » a déclaré Almog Peretz lors d’une interview accordée à Ayala Hasson sur Radio 103FM. « J’ai pris quelques-uns des enfants, j’ai ouvert la porte de la sortie d’urgence et je suis retourné en courant vers la maison du fils du rabbin« , a poursuivi Almog Peretz qui est l’oncle de Noya Dahan, âgée de huit ans, également blessée par un coup de feu lors de l’attentat. Noya Dahan, a été blessée au visage et à la jambe comme son oncle Almong Peretz qui vit à Sderot et rendait visite à sa sœur et à sa nièce (Noya Dahan) toutes les deux également originaires de la ville de Sderot qu’elles avaient quitté il y a plusieurs années pour échapper aux roquettes et vivre à San Diego.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Selon William Gore, le shérif du comté de San Diego, le terroriste aurait utilisé une arme d’assaut de type AR-15 qui aurait pu s’enrailler après plusieurs coup de feu.

 

« Dieu nous a tous sauvés, j’étais ici en visite pour passer les fêtes de Pessah avec ma sœur, nous ne pensions pas qu’une horreur pareille puisse se dérouler dans la modeste synagogue où nous allons toujours, le Créateur m’a donné la force de courir. Le  terroriste était calme, il a visé comme un tireur d’élite depuis la porte de la synagogue sans bouger. une femme de 60 ans se trouvait sur le sol juste à l’entrée, il venait de la tuer » a ajouté Almog Peretz lors de l’interview sur Radio 103FM.

La vivtime est une femme de 60 ans du nom de Lori Gilbert Kaye. Elle était venue à la synagogue pour faire le Kadish (prière des morts) de sa mère. Selon les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que Lori Gilbert Kaye se soit interposée entre le rabbin de la communauté et les balles du tueur. Le ministre des Affaires de la diaspora, Naftali Bennett, a qualifié ce matin Lori Gilbert Kaye « de héros du peuple juif » en déclarant : »On se souviendra d’elle comme un héros de l’histoire juive. Elle a sacrifié sa propre vie en se jetant sur le rabbin pour lui sauver la vie « .

Le terroriste âgé de 19 ans s’appelle John T. Earnest. Inconnu des services de police, l’homme s’est enfui en voiture à l’arrivée de la police, mais a ensuite été rattrapé et conduit au département de la police à San Diego.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here