À Nairobi, capitale du Kenya, le rabbin Shmuel Notik et son épouse Haya ont essuyé des insultes antisémites avant d’être ligotés et battus par cinq hommes venus cambrioler les locaux du Habad…  

.

Les agresseurs se sont introduit dans la chambre à coucher où Haya, la femme Shmuel dormait. Ils l’ont frappé avec des matraques. Elle a finalement pu leurs échapper en courant dans la salle de bain avec ses trois enfants et en fermant la porte jusqu’à l’arrivée des policiers. Les cinq hommes ont tout même réussi à voler de l’argent, des ordinateurs, des téléphones portables, des passeports et des objets sacrés avant que la police n’arrive.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Le rabbin a été légèrement blessé mais sa femme a été transportée à l’hôpital où elle du subir une opération chirurgicale.

«Ma femme est blessée mais elle est bien soignée, tout va bien», a déclaré le rabbin Nortik.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Abîmé une si belle famille. Inamissible et horrible.
    On pense au gang des barbares et à l’immonde
    assassina de Ilan Halimi torturé à mort.
    Il est évident que beaucoup d’africains sont encore des barbares
    sous-développés !!!y

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here