Le 8 mai à 20 heures, ne ratez pas une soirée exceptionnelle organisée à l’occasion de Yom Haatsmaout par la Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Aviv: Léa Mimoun au Café Bialik. Ce café était le haut lieu de la vie artistique de Tel Aviv, il continue d’accueillir régulièrement des concerts et des expositions. En journée, on se prélasse en terrasse, la nuit, on vient danser sur des rythmes alternatifs ou assister à des concerts de musique.

.

La CCIF a invité au célèbre café Bialik une chanteuse remarquable. Son répertoire est unique. Elle chante Barbara avec simplicité, un talent unique et une chaleur communicative. Léa Mimoun interprète sur scène les chansons françaises et israéliennes chères à son cœur, avec une passion particulière pour Barbara. Une chanson sera réservée à Notre Dame de Paris.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Yom Haatsmaout, la fête nationale d’Israël, correspond à la déclaration d’indépendance de 1948. La date est fixée par le calendrier hébraïque, ce qui explique qu’elle varie dans le calendrier grégorien de quelques jours chaque année. Juste après les commémorations de Yom HaZikaron en souvenir des soldats tombés pour la défense d’Israël, les Israéliens débutent la fête la plus populaire en Israël, celle qui célèbre le pays, son droit à exister et qui met à l’honneur un sentiment national unique en son genre.

Petit à petit, les rues sont envahies par des jeunes et moins jeunes, souvent maquillés de bleu et blanc, armés de bombes à mousse et de gros marteaux de plastique aux couleurs du drapeau israélien. La liesse s’empare du cœur de chaque Israélien qui ne manque pas de courir les fêtes de rues pendant cette nuit exceptionnelle.

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here