Visite de l’Université de Tel-Aviv

Une conférence de presse destinée à faire connaitre l’Université de Tel-Aviv aux journalistes de la presse israélienne a été organisée sur le campus de l’Université par l’Association des Amis francophones de l’UTA et sa déléguée générale Agnès-Hanna Goldman. Nous avons pu rencontrer le Président de l’Université, le Prof. Joseph Klafter, et visiter le campus, ainsi que le nouveau Centre Dan David sur l’évolution humaine et l’exposition Lignes de Défense à la Galerie d’Art universitaire. Enfin, nous avons également assisté à une présentation de l’Association…

.

Située dans la « Silicon Valley » d’Israël, au centre de l’écosystème de la nation startup, l’Université compte quelque 30 000 étudiants, dont 14 000 en MA et PhD. L’Universite de Tel Aviv est la plus grande université de recherche d’Israël. On retrouve ses 180 000 diplômés dans tous les domaines de la vie du pays: à la Knesset, dans les hôpitaux, dans le cinéma, la musique et les arts et dans tous les secteurs de l’économie.

Grâce à ses neuf facultés, elle a fait passer l’interdisciplinarité dans son ADN: par exemple, elle est la seule université en Israël à proposer une licence combinée d’ingénierie et sciences humaines, nous a confié son président, le Prof. Joseph Klafter.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

L’UTA a mis l’innovation à la portée de ses étudiants, en créant l’an dernier TAU Ventures, premier fond de capital risque universitaire en Israël, qui met 50 000 dollars par an à la disposition de ses étudiants désireux de monter leur startup. Parmi les investisseurs de ce fonds: le Shaback, service national du contre-espionnage. A partir de l’an prochain un centre d’entreprenariat et d’innovation sera disponible pour tous les étudiants du campus.

L’université privilégie ses rapports internationaux, en particulier avec l’Inde et la Chine, et possède des accords de partenariat avec seize institutions universitaires françaises de premier plan, telles que la Sorbonne, Sciences Po, le Collège de France, le CNRS etc…Elle propose plusieurs diplômes et programmes en anglais et accueille chaque année 3000 étudiants étrangers dans le cadre de TAU International.

« Nous serons très heureux d’accueillir de nombreux étudiants et étudiantes français et francophones », a conclu le Président.

Après un tour du campus sous la direction d’Ilana Papo, nous nous sommes rendus au nouveau Centre Dan David pour l’étude de l’évolution humaine, situé dans le Musée Steinhardt d’histoire naturelle, premier centre d’étude sur la biodiversité du Moyen-Orient, où nous avons été reçus par le Dr. Rachel Sarig, qui a fait une passionnante visite de l’exposition. Nous avons ensuite découvert le laboratoire du Dr. Sarig, qui nous a présenté les méthodes de simulation informatique qui y sont développées, ainsi que la découverte de la mâchoire de la grotte Milsiya, le plus ancien fossile humain retrouvé hors d’Afrique l’an dernier. « Nous sommes parmi les premiers dans le monde pour ce type de simulation », a-t-elle déclaré.

Agnès Goldman a  présenté  la dernière née des 16 associations dans le monde de soutien à l’UTA, et la seule située en Israël, à l’exception de l’association israélienne, en raison de la forte augmentation de la communauté francophone ces dernières années. Elle vient compléter l’action de l’Association des Amis français, créée en 1970, dirigée par sa déléguée générale Danielle Schemoul et son président François Heilbronn, et située à Paris.

.

Ainsi Agnès Goldman s’emploie a créer des ponts avec la France, par l’intermédiaire d’événements culturels et artistiques, d’invités, ou encore de masterclass. Il faut noter que l’Ecole internationale de l’UTA est dirigée par une francophone, Maureen Meyer, qui peut aider les étudiants à s’orienter.

Un des objectif de l’association est aussi de faire rayonner la culture française en Israël par la traduction simultanée de certains de ces événements en hébreu, et l’organisation de prestigieuses journées d’étude, comme celle à la mémoire du Chambon sur Lignon, ou celle qui aura lieu en mai prochain en collaboration avec le Collège de France.

En outre, l’association finance  des bourses d’étudiants de deux sortes: des bourses pour étudiants issus de milieux défavorisés (sur 2300 demandes annuelles seules 1400 sont financées par l’université), et des bourses d’excellence. L’association soutient aussi des programmes de recherche, financés par des donateurs, comme le Prince Albert II de Monaco, venu l’an dernier sur le campus, qui préside une Fondation pour la lutte pour l’environnement, ou le programme de protection des soldats, réalisé en coopération avec Tsahal, qui a pour but de mettre au point des équipements (casques, lunettes et gilets de protection etc.) améliorés pour prévenir les blessures des soldats.

L’Association est ouverte à tous, sous la forme de conférences gratuites ou payantes. Les recettes sont intégralement consacrées au financement des bourses.

L’Association francophone des Amis de l’Universite est animée par une petite équipe dévouée et passionnée

  • Agnès Goldman a démarré sa carrière dans le monde du cinéma comme agent local de grandes compagnies américaines telles que Paramount et MGM, et a à son actif le lancement de plus de 350 films et la gestion de 830 acteurs, de John Travolta à Michael Douglas en passant par Robert Redford et Leonardo Di Caprio. Immigrée en Israël en 2016, elle a contribué à la mise en place du premier pavillon israélien au Festival de Cannes.
  • Ruth Amossy, Professeur émérite du Département de français de l’Université de Tel-Aviv, à la tête du groupe de recherche francophone ADARR (analyse du discours, argumentation et rhétorique) de l’UTA.
  • Ilana Papo-Pekinsky, responsable du Bureau France et pays francophones au Département des Relations publiques de l’UTA depuis plus de 30 ans, y compris le développement des ressources, les relations avec les donateurs et le développement des relations académiques entre Israël et la France.

Tel-Avivre – la rédaction –

Print Friendly

One Response to Visite de l’Université de Tel-Aviv

  1. Pingback: TAU Ventures, premier fond de capital risque universitaire en Israël. – IsraelValley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *