L’armée israélienne a effectué des raids aériens sur la Syrie

Samedi matin des frappes aériennes israéliennes sur des positions militaires dans le centre de la Syrie  aurait blessé six soldats et détruit plusieurs bâtiments, a rapporté l’agence de presse syrienne SANA. Selon des responsables militaire cités par l’agence, la frappe aurait touché une académie militaire connue sous le nom d’école de comptabilité de la ville de Masyaf, dans la province de Hama.

Photo by Abed Rahim Khatib/Flash90

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) basé en Grande-Bretagne a rapporté des frappes aériennes israéliennes qui auraient touché trois cibles, faisant 17 blessés parmi les soldats syriens mais aussi des morts sans préciser combien ni s’il s’agissait d’Iraniens ou de combattants parrainés par l’Iran. Les frappes auraient visé des positions militaires dans la ville de Misyaf dont un centre de développement de missiles de moyenne portée, une école militaire des forces d’Assad connue sous le nom d’école de comptabilité ainsi que deux centres utilisés par des combattants iraniens dans le village de Zaoui (usine de missiles) et dans le village de Cheikh Ghadbane (un camp d’entraînement).

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Israël n’a ni commenté les frappes ni reconnu être à l’origine de l’attaque.

L’Iran est un proche allié du président syrien Bashar Assad qu’il a soutenu au cours des huit dernières années de conflit en envoyant des milliers de combattants dans toute la région. Israël considère l’Iran comme une grande menace et a déclaré à maintes reprises qu’il ne tolérerait pas la présence de l’armée iranienne à ses frontières. Depuis 2011, début de la guerre en Syrie, Israël a mené de nombreuses frappes dans cette région contre des positions de l’armée syrienne des force iraniennes et du mouvement terroriste Libanais du Hezbollah.

Tel-Avivre –

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *