Nvidia surenchérit sur Intel pour racheter l’israélien Mellanox Technologies

Nvidia pourrait coiffer Intel dans la course aux enchères pour l’acquisition de l’israélien Mellanox Technologies. Selon certaines sources reprises par la presse, Nvidia proposerait 7 milliards de dollars en numéraire, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier, surpassant ainsi d’un milliard l’offre d’Intel en janvier dernier…

.

Fondée en 1999 et située à Yokneam dans le nord d’Israël et à Sunnyvale en Californie, Mellanox est une entreprise cotée au Nasdaq qui fabrique des puces d’interconnexion pour les centres de données. Après Xilinx et Microsoft, Intel avait marqué son intérêt pour Mellanox en faisant une offre de 6 milliards de dollars en janvier dernier. La société Xilinx, un fabricant de puces spécialisées dans les centres de données, avait offert 5,5 milliards de dollars pour l’acquisition de Mellanox en octobre 2018. Un mois plus tard, Microsoft avait chargé Goldman Sachs de négocier le rachat de la société en faisant une offre légèrement supérieure. Au cours de son dernier trimestre, Mellanox avait enregistré un chiffre d’affaires de 279,2 millions de dollars, en croissance de 24% sur un an, et un bénéfice de 37,1 millions de dollars. Et l’offre d’Intel de 6 milliards de dollars représentait deja une augmentation de 35% par rapport au dernier cours de clôture de Mellanox sur le Nasdaq.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Nvidia proposerait aujourd’hui 7 milliards de dollars, une telle acquisition serait la plus importante de son histoire. Elle lui permettrait de poursuivre sa diversification sur le segment des data-centers où ses processeurs graphiques sont déjà bien implantés et qui représente un tiers de ses revenus. Nvidia, dont le siège social est à Santa Clara en Californie) a connu ces dernières années une croissance rapide, mais les ventes du groupe ont ralenti sur les derniers trimestres en raison notamment de la faiblesse de la demande pour les puces dédiées aux jeux en Chine. En prenant le contrôle de Mellanox, Nvidia réduirait sa dépendance vis-à-vis du secteur des jeux vidéos dont il est l’un des principaux fournisseurs de cartes graphiques.

La société Mellanox emploie environ 3000 personnes, la plupart basées en Israël. Sa technologie est utilisée par les fournisseurs de services en ligne en temps réel et de services clouds, notamment Alibaba, et la société japonaise de messagerie, LINE Corporation. Dirigée par le fondateur Eyal Waldman, la société Mellanox possède cinq centres de recherche et développement en Israël, ainsi que trois à Naplouse, Rawabi et dans la bande de Gaza. Parmi ses clients figurent la NASA, Facebook et Google.

Intel et Mellanox n’ont pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires. Nvidia pour sa part n’a pas souhaité s’exprimer. Le site d’informations financières Calcalist a été le premier a rapporté cette information.

Tel-Avivre – source Calcalist ZDnet

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *