Les seules raisons pour lesquelles Israël ne gagnera pas l’Eurovision 2019…

Kobi Marimi défendra les couleurs d’Israël pour l’édition 2019 de l’Eurovision à Tel Aviv en mai prochain. Tout le monde le sait depuis au moins un mois, depuis que le chanteur israélien avait remporté le concours de l’émission de télé réalité israélienne « Rising Star » (la Nouvelle Star version israélienne) en février dernier. Mais c’est seulement hier que les israéliens ont découvert le clip de la chanson « Home » qu’interprétera Kobi pour Israël au concours, une chanson  écrite et composée par deux originaires de Tel Aviv, Inbar Weitzman et  Ohad Shragai. La chanson est magnifique, Kobi Marimi chante merveilleusement bien, il a du charisme mais une seconde victoire consécutive pour Israël tiendrait du miracle…

Kobi Marimi,  Photo de Noam Revkin Fenton / Flash90

La chanson « Home » composée par Inbar Weitzman, un chanteur et compositeur de 27 ans originaire de Tel Aviv, et par Ohad Shragai, un chanteur et compositeur âgé de 36 ans de Tel Aviv également, est une pure merveille. Et Kobi Marimi, âgé de 27 ans a un immense talent. Difficile de nier sa ressemblance avec Freddie Mercury. Son visage, sa voix grave et profonde lui ont d’ailleurs valu plusieurs comparaisons avec le leader des Queen. Kobi espère bien mener Israël vers une deuxième victoire consécutive après la victoire l’année dernière de Netta Barzilai avec  sa chanson « Toy » mais le chemin sera semé d’embûches. La perspective d’une Eurovision en Israël a attisé les colères du monde occidental.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

La politique s’est invitée dans le concours. Les appels au boycott se sont multipliés depuis la victoire de Netta Barzilai, le 12 mai 2018 à Lisbonne. Trois jours après la victoire d’Israël à l’Eurovision 2018, une pétition islandaise avait appelé au boycott l’édition 2019 en recueillant 8.000 signatures. Une semaine après, Netta Barzilai et sa chanson ont fait l’objet d’une parodie aux Pays-Bas reprenant les mimiques de la chanteuse par l’actrice néerlandaise Sanne Wallis de Vries qui chantaient ostensiblement des paroles hostiles à l’État hébreu.

En septembre 2018, plus de 140 artistes internationaux appelaient au boycott du concours. Des appels au boycott ont également résonné en France, notamment par des militants pro-palestiniens qui avaient envahi le plateau de Destination Eurovision sur France 2 pour désigner le représentant français.

Pire encore, la haine d’Israël pourrait s’inviter en Israël. Le groupe Hatari, qui représentera l’Islande, compte bien afficher ses positions anti-israéliennes et pro-palestiniennes et s’ils ne sont pas disqualifiés (le règlement de l’Eurovision interdit toute prise de position politique), les Islandais utiliseront la scène de l’Eurovision pour faire passer leur message de haine antisioniste.

J’oubliais….qu’on ne me dise pas qu’on ne peut pas gagner l’Eurovision deux fois de suite. L’Irlande a déjà gagné le Concours de l’Eurovision trois fois de suite, en 1992, 1993, 1994, le Luxembourg l’a déjà remporté deux fois consécutives en 1972, 1973, mais rappelons nous, Israël, oui, vous avez bien lu l’Etat Hébreu, l’a remporté deux fois de suite en 1978 et en 1979 mais c’était une autre époque…

Cette année, ce serait un miracle si cela reproduisait mais la seule consolation, c’est que l’Islande ne l’a jamais gagné et ce n’est pas pour demain….

par Hervé Benhamou pour Tel-Avivre –

.

.

 

 

Print Friendly

4 Responses to Les seules raisons pour lesquelles Israël ne gagnera pas l’Eurovision 2019…

  1. Pingback: Les seules raisons pour lesquelles Israël ne gagnera pas l’Eurovision 2019… | Coolamnews

  2. Superbe voix superbe chanson mais pas faites pour l’Eurovision

  3. AU CONTRAIRE DE BENTATA JE PENSE QU’ISRAEL PEUT A NOUVEAU GAGNER L’EUROVISION,L’ANNEE PROCHAINE A JERUSALEM

  4. Moi aussi, comme Norbert, je pense qu´Israël peut gagner l´Eurovision.
    ¨Home¨est magnifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *