Pie XII serait resté silencieux face aux nazis pour ne pas aggraver le sort des juifs !

Etat de fait pour le moins regrettable, n’empêche, à la suite de l’annonce du pape François hier, lundi 4 mars de l’ouverture l’an prochain des archives du pontificat de Pie XII, des voix s’élèvent encore un peu partout à travers le monde pour défendre l’indéfendable, l’assourdissant silence de ce pape entre 39 & 45. 

 Et selon les préceptes de la méthode Coué devoir les entendre répéter encore et encore pour s’en convaincre : « L’église n’a pas peur de l’histoire »!

Pie XII

Ainsi deux exemples

Le premier, l’article publié par le journal « La Croix » qui prête ses colonnes à l’historien suisse Philippe Chenaux, professeur d’histoire de l’Église moderne et contemporaine à l’université pontificale du Latran, à Rome, celui-ci de se réjouir surtout de l’accès désormais possible à des documents concernant l’après-guerre !

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

A la question :

« Comment qualifieriez-vous l’attitude de Pie XII face à la Shoah ?

Philippe Chenaux de répondre :

« Il y a eu, certes, un certain silence, mais c’était un silence douloureux, tourmenté, assumé dans l’intérêt des victimes – et non pour des raisons politiques ni par antisémitisme. Il est clair que ce pape a fait le choix de la prudence : il a refusé de dénoncer de manière explicite la politique d’extermination à l’égard des juifs, espérant ainsi ne pas les mettre encore davantage en danger. » !

On croit rêver !

Quant au second témoignage, celui de Mgr Pagano, Préfet des Archives secrètes du Vatican publié sur le site même du Vatican News, il semble sortir directement du même tonneau !

Après avoir rappelé l’immense travail «auquel se sont consacrées une vingtaine de personnes des Archives du Vatican assistées, dans la mesure du possible, par des diplômés de l’École de Paléographie, de Diplomatie et des Archives»pour la période allant du 2 mars 1939 au 9 octobre 1958,de conclure à son tour:

« J’espère que les archives raconteront aux chercheurs et aux historiens une histoire presque surhumaine d’humanisme chrétien, une « diplomatie de la charité », (sic !)…. Un humanisme actif dans la tempête des événements qui semblaient annihiler, au milieu du XXe siècle, la notion même de civilisation humaine.»

Et d’ajouter : «Dans ce triste, ou plutôt, terrible contexte, tant avant la dernière guerre, que pendant son développement tragique, ou même après, la grande figure de Pie XII, trop superficiellement jugée et critiquée pour certains aspects de son pontificat, se distingue par des connotations. Grâce à la récente ouverture souhaitée avec confiance par le Pape François, les historiens qui savent enquêter sans préjugés, à l’aide de nouveaux documents, pourront mieux analyser le pontificat de Pie XII dans toute sa portée et sa richesse»…

A lire pareils témoignages antisémites, toujours les mêmes qui tournent en boucle depuis la nuit des temps on en viendrait presque à préférer voir ces archives enterrées à jamais… faire l’autruche à parfois du bon pour le moral !

par Bely Landerer pour Tel-Avivre- 

Print Friendly

7 Responses to Pie XII serait resté silencieux face aux nazis pour ne pas aggraver le sort des juifs !

  1. ‘Ami Artsi עמי ארצי

    Oui, ce type de propos est très usé dans le but de réhabiliter Pi XII et le passer d’antisémite à philosémite, d’un collaborateur au régime nazi à un puissant allié luttant contre le régime nazi, ça fait quelques années qu’ils essaient, et pour ma part, je trouve cette démarche aussi choquante qu’inacceptable. Il est bien triste de voir qu’elle trouve en Tel Avivre un tremplin pour se répandre !

    • ‘Ami Artsi עמי ארצי

      Ou, en tous cas, qu’elle voit en ce blog, un moyen de diffuser ce type de propos, et que Tel Avivre semble se laisser avoir…

  2. ‘Ami Artsi עמי ארצי

    Erratum : J’étais pressé et j’avais mal lu l’article…

    J’ai contacté Tel Avivre en début d’après-midi pour présenter mes excuses et demander à ce que mes deux commentaires soient supprimés. Je n’ai reçu, pour le moment, aucune réponse et mes commentaires sont toujours là.

  3. La hiérarchie catholique se trouvant face à un gigantesque scandale avec les révélations sur la pédophilie généralisée, l’homosexualité pratiquées par des régiments ensoutanés, les nonnes violées, n’a-t-elle pas cherché, cette hiérarchie, à lancer une diversion avec l’ouverture de dossiers sur le dilemme Pie XII collabo pas collabo ?

  4. Il faut savoir qu’à la fin de 1945 deux personnalités (Madame Golda Meir et quelqu’un d’autre) ont demandé audience à Pie XII pour le remercier d’avoir, par son action , sauvé près de 600 000 juifs italiens .je me souviens qu’il y a quelques années, le responsable du mémorial de la shoah en Israël a milité pour que Pie XII soit déclaré « Juste parmi les nations » pour son action ; il faut arrêter avec le Pie XII « bashing »

  5. POUR QUOI AVOIR ATTENDU TANT D’ANNÉES SI IL ÉTAIT INNOCENT ET NE PAS AVOIR FAIRE EFFACER LES TERMES PEUPLE DEICIDE , JUIFS PERFIDES, DES TEXTES SACRÉES ET DES PRIÈRES QU’A FAIT SON SUCCESSEUR PAPA RONCALLI JEAN XXIII ?????LES TÉMOIGNAGES ET PROPOS RECUEILLIES A L’ÉPOQUE NE MONTRAIT PAS DE COMPASSION ENVERS LES JUIFS MAIS SEULEMENT ENVERS LES JUIFS CONVERTIES PREUVE SON ÉNORME PASSIVITÉ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *