Shira Ish-Ran, la survivante de la fusillade d’Ofra, est sortie de l’hôpital

Sept personnes avaient été blessées en décembre dernier dans un attentat au nord de Jérusalem sur la route 60 à un arrêt de bus situé à l’extérieur de la ville d’Ofra, dans le district de Binyamin, en Samarie. Parmi les victimes, Shira Ish-Ran enceinte de sept mois, résidente de la ville d’Elon Moreh âgée de 21 ans, avait été grièvement blessée.

Shira et Amichai Ish Ran, tous deux blessés dans l’attentat terroriste du mois dernier Un terroriste palestinien avait ouvert le feu sur des Israéliens près  d’Ofra Photo de Hadas Parush / Flash90

Shira Ish-Ran avait été transportée au centre médical Shaare Zedek à Jérusalem où les médecins se sont battus pour sa vie et ont effectué une césarienne pour essayer de sauver la vie de l’enfant qui est malheureusement décédé trois jours plus tard. Son mari, un jeune homme d’une vingtaine d’années a également été touché par une balle. Shira Ish-Ran avait perdu beaucoup de sang après avoir été touchée au bas-ventre et au bassin. Elle a subi une opération chirurgicale et son état s’est petit à  petit amélioré.

Aujourdhui, Shira Ish-Ran a quitté l’hôpital Shaarei Tzedek où elle était hospitalisée depuis un mois. Au moment de quitter Shaare Zedek, Shira Ish-Ran a déclaré à la presse: «Nous [mon mari et moi] avons vécu des miracles. Je suis arrivé à l’hôpital  allongée et et j’en ressors assise”.

 

Elle a également remercié le peuple d’Israël d’avoir prié pour son rétablissement. «Nous avons ressenti vos prières pendant notre rétablissement » a t-elle confié.

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *