Ashkénazes & Séfarades, même combat par Bely Landerer

Finis les deux poids deux mesures. Après les indemnités octroyées par l’Allemagne, principalement grâce aux démarches israéliennes, aux anciens « enfants cachés » victimes des nazis, Israël se propose de demander des indemnités à plusieurs Etats arabes, (montant du préjudice estimé : Près de 250 milliards de dollars), pour le motif d’avoir forcé et contraint des Juifs à quitter ces pays en catastrophe…

.

Ainsi, si l’on en croit le bulletin d’information proposé par une célèbre chaîne de télévision israélienne, le préjudice devrait être assumé par la Tunisie, la Libye, leMaroc, l’Irak, la Syrie, l’Egypte, le Yémen et l’Iran.

Selon l’organisation Justice for Jewsfrom Arab Countries (JJAC), une émanation du Congrès juif mondial, 856 000 juifs issus de ces pays arabes ont été obligés de fuir ou en ont été directement expulsés à partir de 1948, souvent en laissant tous leurs biens derrière eux.

« On ne peut parler du Moyen-Orient sans prendre en compte les droits des Juifs qui ont été forcés de quitter leurs communautés prospères dans un climat de violence», a martelé la ministre israélienne des Retraités et de l’Egalité des sexes, Gila Gamliel, (citée par le Times of Israël), précisant que tous les «crimes commis contre ces communautés juives» devaient être reconnus.

«Le temps est venu de corriger l’injustice historique des pogroms vécus dans tant de pays arabeset pour ce faire d’obliger les coupables à restituer, aux centaines de milliers de Juifs qui ont perdu leurs biens, ce qui leur revient de droit», a également déclaré la ministre qui précise que le montant des indemnités ne sort pas d’un chapeau mais est la résultante d’un travail de 18 mois mené par un cabinet international d’expertise comptable à la demande de l’Etat hébreu.

Reste une interrogation : Comment s’expliquer que la France non seulement n’ait pas la même démarche intellectuelle qu’Israël, mais à contrario batte et re-batte encore sa coulpe… Et celles des juifs spoliés une fois de plus par elle et eux ?

Pour quelles raisons cette démocratie ne cesse de s’accuser d’avoir été un affreux pays colonialiste?
Qu’on ne me dise pas que ce soit pour excuser, voire justifier un terrorisme musulman en pleine expansion qu’elle ne parvient pas à éradiquer…

par Bely Landerer –

 

 

Print Friendly

2 Responses to Ashkénazes & Séfarades, même combat par Bely Landerer

  1. effectivement les juifs d’Algérie ne sont pas inclus dans le décompte. Ils n’ont pourtant été indemnisés pour la perte de leurs biens ni par la France, ni par l’Algerie dont ils étaient issus.
    En voilà encore qui passent en pertes et profits
    Merci Israël! merci la France!

  2. Il n’y a pas d’Aschkénazes et de Séfarades !!!!! Il y a des juifs et des non-juifs !!!!!!
    Et il y a beaucoup de non-juifs QUI SE FONT PASSER POUR JUIFS, et QUI NE SONT PAS JUIFS !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *