Le corps d’un terroriste rendu à sa famille pour être inhumer

Le corps de Rahman Abu Jamal, qui a perpétré l’attentat au commissariat de police d’Armon Hanatziv il y a environ un mois et demi, a été restitué à sa famille vendredi  dernier environ deux heures avant le début du shabbat…

Capture d’écran

Deux policiers avaient été légèrement blessés lors de cet attentat au couteau. Le terroriste avait été blessé et il est mort de ses blessures une semaine plus tard. Samedi dernier, son corps a été inhumé. L’enterrement a eu lieu à Arab-Sakharra, à la frontière de Jabel Mukaber. Des appels au meurtre, incitations à la haine et encouragements au terrorisme ont jalonné la cérémonie funéraire et des drapeaux du Fatah ont été brandis. Malgré l’opposition claire du gouvernement ces trois dernières années, pour ne pas rendre les corps des terroristes, celui de Rahman Abu Jamal a, on ne sait pas encore pour quelles raisons, bel et bien été restitué à la famille du terroriste…

Le quartier d’Armon Hanatziv, dont certaines zones se trouvent entre Jérusalem Est et Jérusalem Ouest, a été le théâtre de plusieurs attaques ces dernières années, notamment dans le cadre d’une vague d’attaques au couteau meurtrière entre 2015 et 2016.

En janvier 2017, un terroriste palestinien avait foncé à bord de son camion dans un groupe de soldats qui se rendaient sur une célèbre promenade du quartier. L’attaque au camion-bélier avait fait quatre morts.

 

Tel-Avivre –

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *